EAST SIDE GALLERY, INTRODUCTION

Longueur Audioguide: 2.28
français langue: français

Bonjour, je suis Lucile, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde : l'East Side Gallery.

 

L'East Side Gallery est la plus grande collection de peintures murales à ciel ouvert, effectuées sur le plus grand pan du mur resté debout.

Il s'agit d'une portion de plus d'un kilomètre. Le reste du mur a en grande partie été détruit à partir du 9 novembre 1989, lorsque des milliers de Berlinois de l'Est franchirent les postes-frontières après l'annonce télévisée de leur ouverture, par le ministre de la RDA, Günter Schabowski.

 

118 artistes provenant de 21 pays ont participé à cette grande fresque de 1 316 mètres, couvrant plus de 2 000 mètres carrés.

Les peintures ont été réalisées entre 1990 et 1991 sur une section du Mur qui longe Mühlenstraße, sur le côté donnant sur Berlin-Est, d'où le nom d'East Side Gallery, littéralement galerie du côté est. Ici, le mur était caractérisé par une paroi unique et non double, comme vous pouvez l'observer dans d'autres fragments présents dans la ville, car la rivière Spree servait déjà de barrière naturelle.

 

Bien que les sujets soient tous différents, les artistes se sont réunis pour travailler sur un idéal commun : celui de détruire cette barrière grise qui divisait depuis si longtemps les deux parties de la ville. Cette profusion d'images est comme un hymne à la paix, à la fraternité et à la liberté.

 

Malheureusement, près de deux tiers des œuvres ont été endommagés par le vandalisme, provenant des inscriptions des touristes ou des graffeurs. Deux travaux de restauration considérables, menés en 2009 et en 2015, ont été nécessaires. Certaines œuvres ont été complètement refaites pour l'occasion, suscitant la polémique du côté des artistes. Huit d'entre eux, en effet, n'avaient pas donné leur accord.

 

Curiosité : Il s'agit de la plus longue section du Mur de Berlin ayant survécu, et le fait qu'elle soit considérée comme une œuvre d'art en empêche la destruction, permettant ainsi de témoigner de cette période de division connue par la ville. Toutefois, la décision récente de construire un nouveau quartier prévoyait qu'une partie du mur serait détruite ; les travaux furent cependant interrompus par les manifestations des Berlinois.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur