MUSEUMSINSEL, Berliner Dom

Longueur Audioguide: 3.14
français langue: français

La Berliner Dom est la plus grande église évangélique de Berlin. Son histoire est longue et riche en rebondissements. Une petite chapelle royale s'y trouvait dès le 15ème siècle, à côté du Palais royal.

Au 17ème siècle, la chapelle fut agrandie et devint la première cathédrale calviniste d'Allemagne, et vers 1750, une façade de style baroque lui fut ajoutée.

 

Après la fusion des églises luthérienne et calviniste pour former l'Église évangélique de l'Union prussienne, Guillaume II, entre 1894 et 1905, fit détruire la structure précédente, remplacée ensuite par une cathédrale de style néo-Renaissance, sur les dessins des architectes Julius et Otto Raschdorff, père et fils.

La cathédrale subit malheureusement des dommages importants dus aux bombardements de la Seconde guerre mondiale, et le somptueux édifice actuel est le fruit de restaurations intenses achevées en 1993.

 

La cathédrale s'élève de manière isolée, car le Palais Royal, qui se trouvait à côté, a lui aussi été détruit par les bombardements et démoli par le gouvernement d'Allemagne de l'Est.  Baignée d'un côté par la rivière Spree, l'autre côté fait face au Lustgarten, le « jardin des délices ».

L'édifice imposant présente des détails d'architecture et des décors raffinés, offrant au visiteur une impression d'éclat et de richesse qui s'adapte bien à une cathédrale.

 

L'intérieur est tout aussi luxueux. Un grand espace circulaire domine l'espace orné de stucs et de dorures. Le maître-autel baroque, œuvre de Friedrich August Stüler, provient de la cathédrale précédente, tandis que la nouvelle partie supérieure en bois est ornée des statuettes des douze apôtres.

Je vous signale le magnifique orgue dans le couloir de gauche. Construit en 1905 par Wilhelm Sauer, il est composé de 7 269 tuyaux et est l'un des plus grands du pays.

Vous pouvez aussi descendre dans la crypte, où sont conservés les cercueils de nombreux membres de la dynastie des Hohenzollern, ou bien monter les 267 marches qui conduisent à la galerie panoramique, perchés à 114 mètres, d'où profiter d'une vue spectaculaire sur Berlin.

 

Curiosité : La cathédrale, en réalité, n'en est pas une, car l'évêque de Berlin siège dans l'église Sainte-Marie.

 

Ainsi se termine notre visite de la Museumsinsel. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur