MUSEUMSINSEL, MUSÉE DE PERGAME ŒUVRES

Longueur Audioguide: 3.05
français langue: français

Les œuvres les plus célèbres du musée de Pergame sont l'autel de Pergame, la porte du marché de Milet et la porte d'Ishtar.

 

L'autel se trouve à l'intérieur du corps central. Il est vraiment remarquable, mais vous devez savoir qu'il s'agit en grande partie d'une reconstruction : seule la frise sculptée au bas est originale.

L'énorme autel se trouvait sur l'acropole de Pergame, en Turquie, dominant la vallée à ses pieds. Il fut construit entre 170 et 159 avant J.-C. en signe de gratitude aux divinités, pour la victoire contre les Galates, peuple voisin.

 

L'énorme escalier central est posé sur un socle haut. La partie supérieure est composée d'un porche ponctué de colonnes. L'élément le plus intéressant est la frise, à la base de l'autel : les sculptures racontent un mythe, celui de la Gigantomachie, la légendaire lutte entre les Dieux et les Géants qui, en cherchant à monter au sommet de l'Olympe, siège des dieux grecs, furent terrassés et chassés.

 

Les artéfacts classiques comprennent aussi l'imposante porte du marché de Milet, construite à l'époque de l'Empire romain, dans la célèbre et riche ville de Milet, en Turquie. Elle a toutefois été reconstruite en utilisant des matériaux modernes.

 

La porte d'Ishtar se trouve, quant à elle, dans l'aile sud. Elle se trouvait sur la voie processionnelle, une voie de 30 mètres avec deux rangées de lions sur les côtés, comme pour la voie d'entrée à Babylone, l'ancienne capitale de la Mésopotamie, aujourd'hui en Irak.

L'énorme porte est l'une des neufs portes de Babylone et était dédiée à Ishtar, déesse de l'amour et de la guerre. Elle est recouverte de carreaux émaillés semblables à du verre, de couleur bleue et dorée, composant des figures d'animaux. Vous remarquerez les taureaux, animaux sacrés symboles du dieu Adad, et d'autres étranges créatures : les mušhuššu, des dragons mythologiques recouverts d'écailles, dont la tête et la queue sont celles d'un serpent, le corps et les pattes avant celles d'un lion et les pattes arrières, celles d'un aigle, symbole du dieu Marduk. Représentés à l'entrée de Babylone, ils servaient à effrayer les ennemis éventuels.

 

Curiosité : Les sculptures qui ornent la frise de l'autel de Pergame, comme la plupart des statues anciennes, étaient entièrement colorées pour plus de réalisme. La blancheur du marbre n'est donc que l'effet du passage du temps. 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur