LA CITÉ INTERDITE, Bâtiments Côté Ouest 3

Longueur Audioguide: 2.37
français langue: français

Non loin des six palais occidentaux, vous trouverez le grand Pavillon de la culture de l’esprit. La partie antérieure était le lieu où l'empereur s'occupait de l'administration, tandis que la partie postérieure logeait les chambres à coucher des huit derniers empereurs.

C'est de là que l'impératrice Cixi, cachée derrière un rideau, donna des instructions aux empereurs Tongzhi et Guangxu pendant des décennies. Assis sur le trône, ils ne faisaient que reporter ses décisions !

Devant la chambre se trouvent les cuisines impériales.

 

Mettez maintenant sur pause et visitez le palais, puis continuez en direction du Palais de la longévité tranquille.

 

Il s'agit d'un groupe de bâtiments couvrant une surface de 46 000 m2.

Le complexe peut être divisé en trois parties : orientale, centrale et occidentale. La partie centrale comprend la Salle de la suprématie impériale, le Palais de la tranquillité et les trois salles d'exposition de la Galerie du Trésor. La partie orientale comprend des pavillons destinés à la musique et à l'opéra, tandis que la partie occidentale est composée du jardin de Qianlong, qui comprend différents édifices comme le superbe Pavillon des Fleurs Antiques.

L'idée de reconstruire ce complexe provient de l'empereur Qianlong qui souhaitait s'y retirer pour prier. Sa construction débuta en 1772. Après avoir été empereur pendant 60 ans, il laissa sa place sur le trône par respect pour son grand-père, l'empereur Kangxi qui avait régné pendant 61 ans, en gouvernant un an de moins. Mais, sous prétexte de donner des instructions en famille, il continua à régner depuis son trône et il n'y habita jamais. 

Aujourd'hui, le Palais de la longévité tranquille et la Salle de la suprématie impériale ont été transformés en Salle d'exposition des beaux arts du musée du Palais, qui accueille plus de 100 000 peintures.

Ne ratez pas le célèbre mur des neuf dragons devant l'une des portes du complexe, d'une longueur de 29 mètres et d'une hauteur de 3 m et demi, où sont représentés des bas-reliefs de neuf dragons qui jouent, peints de couleurs vives.

Curiosité : Le mur des neuf dragons est composé de 270 carreaux émaillés, et ce n'est pas un hasard : le chiffre 270 peut en effet être divisé par neuf et par cinq, chiffres qui, dans la Chine ancienne, symbolisaient la suprématie de l'empereur.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur