LA CITÉ INTERDITE, Introduction Deuxième Partie

Longueur Audioguide: 2.24
français langue: français

Avant de commencer votre visite de la Cité interdite, je vais vous donner quelques informations générales qui vous permettront de mieux comprendre les fonctions de cet ancien palais.

Il fut la résidence de milliers de personnes, dont l'empereur et sa famille, composée de l'impératrice, des concubines ou deuxièmes épouses, des enfants et des frères, des oncles et tantes et des cousins. Certains empereurs avaient même près de soixante-dix concubines et presque autant d'enfants !

Les différents pavillons que vous voyez autour des palais principaux étaient occupés par des centaines de serviteurs et de gardes, des fonctionnaires, des ministres et surtout des esclaves qui s'occupaient non seulement des femmes, mais aussi de toute la famille impériale.

C'est ici que se déroulaient les nombreuses cérémonies publiques comme les couronnements, les mariages et les fêtes, mais aussi les affaires d'état, et que l'on administrait la Chine entière.

Les fonctionnaires d'état étaient sélectionnés à travers des examens très stricts, qui se tenaient dans tout le pays et auxquels participaient des milliers d'étudiants, nobles ou non, et très jeunes.

Pour choisir les hauts fonctionnaires, des examens se déroulaient tous les trois ans. Présidés par l'empereur en personne au sein de la Cité interdite, ils duraient de nombreuses semaines pendant lesquelles des dizaines de candidats devaient présenter des rapports sur différents sujets, en plus de se soumettre à des tests militaires que jugeaient directement l'empereur. Seuls 5 % des candidats réussissaient !

Notre longue visite vous décrira tous les bâtiments principaux qui se trouvent le long de trois axes : l'axe central, où se concentrent les palais les plus importants, et deux chemins plus courts sur les côtés, que vous pouvez visiter en partant du Jardin impérial. Vous devrez donc repasser derrière le jardin pour aller d'un espace à un autre.

De nombreux pavillons logent le Musée du palais, avec des expositions des collections impériales, des objets archéologiques, des céramiques, des peintures, des vêtements et des bijoux luxueux.

 

Curiosité : pour éviter tout favoritisme, les candidats aux examens impériaux étaient identifiés avec un numéro et non par leur nom. Leurs rapports étaient même recopiés par la cour pour éviter que l'écriture d'un candidat ne permette de l'identifier !

 

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur