LA CITÉ INTERDITE, Jardin Impérial

Longueur Audioguide: 2.38
français langue: français

Derrière le Palais de la tranquillité se trouve la Porte de la tranquillité terrestre, avec les cabinets des médecins impériaux, le garde-manger et, à côté, la salle de service des eunuques de la cour, c'est-à-dire les hommes castrés.

La porte mène au Jardin impérial qui, construit en 1417 et ayant connu différentes réparations, maintient encore aujourd'hui son dessin original. Le Jardin impérial n'était pas seulement un lieu de détente pour l'empereur, l'impératrice et les concubines : il était aussi utilisé pour des rites sacrificiels par exemple.

Le jardin mérite une visite car il figure parmi l'un des rares ayant conservé le style ancien des jardins chinois : élégant, avec de vieux cyprès verdoyants et luxuriants, de magnifiques paysages et meublé de pavillons fascinants, de terrasses, de couloirs et de sentiers aux pavés de pierre colorés.

Rectangulaire, il couvre près de 12 000 mètres carrés et contient une vingtaine de structures, chacune de style différent. La façon dont elles s'harmonisent avec les arbres, les jardins rocheux, les parterres et les objets sculptés comme les brûleurs d'encens en bronze ne pourront que vous plaire.

Le Pavillon de la Paix impériale est le bâtiment dominant et occupe la position centrale. Il est entouré d'un mur et remonte au 15e siècle environ. Devant, vous trouverez un pin de quatre cents ans, connu comme le pin de la conjointe, qui symbolisait l'harmonie entre l'empereur et l'impératrice. La porte du pavillon est protégée des mauvais esprits par deux licornes dorées. À l'intérieur, on priait le dieu taoïste de l'eau Zhenwudadi de protéger la Cité interdite des flammes.

Un pavillon se trouve à chaque angle du jardin. Ces quatre bâtiments représentent les quatre saisons. Le Pavillon du Printemps est le plus célèbre : il occupe l'angle oriental et a été construit en 1535 et restauré pendant la dynastie Qing.

Dans le jardin, admirez la Colline de l'Excellence accumulée, une petite colline artificielle avec une grotte, sur laquelle se trouve le Pavillon de la Vision Impériale. Les empereurs y montaient pendant la Fête du Double Neuf, pour profiter de la célébration en famille.

Comme vous l'avez remarqué, ces sentiers sont généralement pavés de galets colorés qui symbolisent la chance.

 

Curiosité : La fête du Double Neuf avait lieu dans tout l'extrême-Orient le 9e jour du 9e mois de chaque année, pour fêter les récoltes d'automne.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur