LA CITÉ INTERDITE, Pavillon De L'harmonie Suprême

Longueur Audioguide: 2.38
français langue: français

En passant la Porte de l'Harmonie Suprême, vous arriverez sur une place de 30 000 mètres carrés dominée par le Pavillon de l'Harmonie Suprême. Il s'agit du bâtiment en bois le plus grand de son époque à avoir survécu en Chine, et du plus haut de la Cité interdite. Il repose sur une base en marbre à trois étages, spectaculaire. Érigé en 1406, il a subi différentes réparations au fil du temps. En l'admirant, il y a de quoi avoir le souffle coupé !

C'est le cœur du complexe : c'est ici que les empereurs recevaient les hauts fonctionnaires et exercaient le pouvoir. C'est là que se tenaient les couronnements, les fêtes d'anniversaire ou les noces des empereurs, les célébrations pour le solstice d'hiver ou le Nouvel-An chinois.

Le long des escaliers qui mènent à la terrasse, vous verrez dix-huit vases en bronze qui représentaient les dix-huit provinces de Chine au 15e siècle. Sur la terrasse, vous trouverez une grue et une tortue en bronze, symboles de domination et de longévité. L'ancien cadran solaire en marbre et la cuve servant à mesurer le blé, placés aux angles, représentaient la capacité de l'empereur à être mesuré dans ses jugements.

Le pavillon, d'une hauteur de plus de 35 mètres, 64 mètres de large et 37 de long, présente 72 piliers disposés sur 6 files, qui soutiennent le toit. Les portes et les fenêtres sont ornées de nuages et de dragons en relief. Aux extrémités du toit, vous remarquerez les statues de deux Chiwen, des dragons qui pouvaient éloigner le feu.

 

Mettez maintenant sur pause et reprenez lorsque vous serez à l'intérieur.

 

Vous serez sans doute impressionné par le sol en briques brillantes vernies et le superbe plafond à caissons, richement décoré.

Au centre de la salle, vous verrez un magnifique trône en bois de santal qui repose sur une plateforme de 2 mètres de hauteur, entourée de six piliers laqués or, ornés de dragons tout comme le trône d'or.

Autour, vous verrez deux grues en bronze, un brûleur d'encens en forme d'éléphant et d'autres trépieds en forme d'animaux mythologiques.

 

Curiosité : Au centre du plafond, vous verrez deux dragons : de leur gueule sort un lustre de perles de verre, couvertes de mercure. On raconte que les perles pouvaient identifier un usurpateur du pouvoir impérial : dans un tel cas, elles tombaient pour le frapper mortellement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur