LA CITÉ INTERDITE, Pavillon De La Gloire Littéraire Et De La Prouesse Militaire

Longueur Audioguide: 2.33
français langue: français

 

Le Pavillon de la Gloire Littéraire est un élégant bâtiment formé de deux petits pavillons reliés entre eux par un grand couloir. La partie arrière est la Salle du Sens et du Respect, semblable à la salle antérieure mais moins vaste.

Elle fait partie d'un complexe de bâtiments qui comprennent la Salle de la Bienveillance et la Salle de la Justice. Le pavillon a été construit comme salle principale des princes qui y étudiaient en compagnie d'un maître.

Mais autour du 16e siècle, la salle devint le lieu où les empereurs se livraient à l'étude des « Quatre livres » du confucianisme : La grande étude, L'invariable milieu, Les entretiens et le Mencius, et des Cinq Classiques de la littérature chinoise : le Classique des mutations, le Classique des vers, le Classique des documents, le Livre des rites, et les Annales des Printemps et des Automnes, considérés comme les textes les plus importants de la culture chinoise, sur lesquels se fondaient les examens impériaux pour devenir fonctionnaire. L'empereur devait lui aussi écrire des rapports sur les livres puis en discuter avec les ministres et fonctionnaires.

Aujourd'hui, l'intérieur abrite un magnifique musée de porcelaines qui expose 429 chefs-d'œuvre de toutes les écoles de céramique chinoise.

 

Mettez maintenant sur pause, visitez l'intérieur, puis revenez en arrière et rendez-vous vers le Pavillon de la Prouesse Militaire.

 

Comme vous le remarquerez, ce pavillon a une structure similaire à celui que vous venez de voir. Il fut construit pendant le règne de l'empereur Yongle, à qui il servait de bureau. Plus tard, au début de la dynastie Qing, les empereurs tenaient ici des cérémonies et des rites religieux, tandis que sous les empereurs Kangxi et Qianlong de la dynastie Qing, il devint progressivement la maison d'édition officielle de l'empire.

Aujourd'hui, il accueille la Galerie de calligraphie et de peinture, un petit musée à ne pas rater pour comprendre l'art chinois. Je vous signale aussi la Salle de bains, une sorte de hammam de style arabe.

 

Curiosité : Le Pavillon de la gloire littéraire, destiné aux bureaux du prince héritier, avait à l'origine un toit vert, couleur des princes, qui devint jaune lorsqu'on y installa le bureau de l'empereur.

 

 

 

 

 

 

 

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur