LA CITÉ INTERDITE, Salles De L'harmonie Parfaite Et Préservée

Longueur Audioguide: 2.42
français langue: français

La salle de l'Harmonie Parfaite se trouve dans le plus petit des trois pavillons principaux de la Cité interdite, mais il mesure tout de même 580 mètres carrés. Comme vous le voyez, il s'agit d'une structure carrée en forme de pagode, avec un toit à voûte unique surmonté d'un pinacle doré. L'empereur utilisait cette salle pour s'y reposer et se préparer aux cérémonies avant de se rendre à la Salle de l'Harmonie Suprême et avant d'aller au Temple du Ciel, en vérifiant les offrandes sacrificielles à emporter avec lui.

L'intérieur richement décoré est orné d'un couple de licornes dorées, debout, de chaque côté du trône placé au centre. Appelées « luduan » en chinois, les licornes étaient des animaux mythologiques que l'on disait polyglottes et capables de parcourir 9 000 km en une journée. Les statues de ces créatures, qui servaient de brûleurs de bois de santal, étaient placées autour du trône en tant que symbole de la grande sagesse et de l'intelligence de l'empereur. Les deux sièges à côté du trône étaient utilisés pour transporter l'empereur dans la Cité interdite.

 

Mettez maintenant sur pause et reprenez lorsque vous arriverez au Pavillon de l'Harmonie Préservée.

 

Ce pavillon de 1420, reconstruit en 1625 et rénové en 1765, avec 9 sculptures semblables à des animaux à chaque angle du toit, était le lieu où les empereurs organisaient des banquets pour les hauts fonctionnaires de la cour, le Nouvel-An et le quinzième jour du premier mois lunaire. On y célébra aussi le mariage d'une princesse.

À partir de 1789, c'est aussi là que se déroulaient les examens des fonctionnaires devant l'empereur qui lisait en public les dix meilleurs rapports.

Dans la salle centrale, vous verrez un trône, tandis que les autres abritent la très riche collection royale d'objets précieux, de vaisselle et d'autres objets d'usage quotidien à la cour.

Ce bâtiment est le dernier de la cour extérieure.

 

Curiosité : Derrière le Pavillon de l'Harmonie Préservée, au centre de l'escalier qui descend depuis la base, se trouve un énorme bas-relief en marbre qui représente neuf dragons jouant avec des perles. C'est la plus grande sculpture en pierre de la Cité interdite, avec ses 16,5 mètres de longueur et 3 mètres de largeur. Elle était considérée comme étant si sacrée que quiconque osait ne serait-ce que la toucher était immédiatement condamné à mort !

 

 

 

 

 

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur