BASILIQUE DE SAINT-FRANÇOIS, Intérieur

Longueur Audioguide: 2.24
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

L’église est précédée d’un splendide hall entièrement recouvert de mosaïques sur lequel donnent sept portes en noyer américain richement sculptées qui vous préparent à la magnificence de l’intérieur. Et, en effet, la première chose qui vous frappera sera précisément le contraste entre le faste de l’église vue de l’intérieur et l’aspect sévère de sa façade extérieure.

L’impression est renforcée par la récente rénovation des stucs, des fresques et des dorures. Si vous allez au centre de la rotonde, entièrement recouverte de marbres multicolores, vous vous sentirez tout petit, entouré des statues des douze apôtres, toutes en marbre de Carrare, et qui, avec leur piédestal, atteignent trois mètres de haut. Observez également attentivement les belles peintures murales, distribuées en huit grands secteurs, qui décorent la gigantesque coupole. Elles sont dédiées à Nuestra Señora de los Angeles, l’un des nombreux noms de la Vierge, à qui le Pape Jean XXIII consacra la basilique en 1962.

Si vous regardez les six chapelles latérales, trois de chaque côté, vous remarquerez que leur structure reproduit celle du majestueux élément central, car chaque chapelle est surmontée d’une petite coupole avec la lanterne correspondante. Ne manquez pas la première chapelle à gauche où vous pouvez admirer une œuvre de jeunesse du très grand peintre Goya. Dans le tableau intitulé« Saint Bernardin de Sienne prêchant devant Alphonse V d’Aragon » Goya s’est représenté : vous pouvez le voir sur la gauche, avec une chemise jaune.

Dans la chapelle principale, comme l’on peut s’y attendre dans une église dédiée à saint François, vous pouvez contempler plusieurs épisodes de la vie du saint dans cinq grandes peintures murales, séparées par quatre piliers et par quatre majestueuses statues des Évangélistes sur des piédestaux en marbre noir.

Pendant que vous vous dirigez vers la sortie, n’oubliez pas d’admirer le spectaculaire orgue à tuyaux, récemment restauré, l’un des meilleurs de toute l’Espagne.

 

CURIOSITÉ : Dans la chapelle, dénommée « La Purísima » se trouve un grand autel en marbre de Carrare qui a une histoire vraiment très difficile. Imaginez que le voyage pour le transporter de Florence à Madrid dura 12 longues années !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur