CATHÉDRALE DE L’ALMUDENA, Crypte

Longueur Audioguide: 2.08
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Comme vous le voyez, la crypte est précédée d’une triple porte à arcades de style médiéval.

Après avoir laissé une offrande symbolique, vous vous trouverez à l’intérieur de cette très belle église de style néo-roman, qui est souvent négligée par les touristes, mais également par les Madrilènes eux-mêmes, au profit de la célèbre église principale en surface, beaucoup plus visible.

Cet impressionnant souterrain a été le premier endroit de l’ensemble à être ouvert au public en 1911. Ses dimensions et sa forme, en plan de croix allongée, reproduisent celles de la « maison mère » à l’étage supérieur, même si le plafond est ici bien évidemment plus bas.

Dites-vous qu’il y a près de quatre cents colonnes et toutes avec des chapiteaux différents ! Sur l’un d’entre eux, si on arrive à le trouver, se trouve l’emblème de Madrid, l’ours et l’arbousier.

Au milieu de cette forêt de colonnes, si vous parcourez la nef latérale, vous pouvez observer différentes chapelles, éclairées par des vitraux spectaculaires. Sur votre droite, près de l’entrée, vous verrez aussi l’image la plus importante de toute la crypte, qui est peut-être l’une des plus anciennes de Madrid : la « Nuestra Señora de la Flor de Lis », une peinture murale qui fut commandée par le roi Alphonse VI quelques décennies après l’an mille ans pour célébrer une victoire à la guerre.

Lorsque vous serez au fond de la crypte, vous vous retrouverez entouré de tombes : celles des chapelles, celles suspendues aux murs et celles au sol. De là, vous pouvez profiter d’une vue magnifique sur toutes les colonnes et sur le maître-autel, où trône une image de la Vierge de l’Almudena, la Virgen de la Almudena, une copie de celle qui se trouve dans la cathédrale.

CURIOSITÉ : Saviez-vous que la cathédrale a soulevé de nombreuses polémiques au début du XXᵉ siècle ? Beaucoup pensaient que les 3 styles différents, néo-roman, byzantin et mauresque étaient un peu trop pour une seule église... et le fait que les peintures murales et les vitraux s’inspiraient du style des églises orthodoxes ne plaisaient pas du tout aux catholiques !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur