CIBELES, PLACE

Longueur Audioguide: 2.33
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

En continuant le tour de la plaza de Cibeles, vous pouvez observer plusieurs grands palais de la fin du XVIIIᵉ jusqu’au début du XXᵉ.

Commencez avec le Palacio de Linares, achevé en 1900 dans un style néo-baroque. Après plus de vingt ans de travaux, c’est maintenant le siège de la « Casa de América », une institution qui promeut les relations culturelles entre l’Espagne et l’Amérique Latine. La riche décoration de la façade d’angle ne vous offre qu’un petit aperçu de la magnificence de l’intérieur, confié par le marquis de Linares à un groupe d’artistes.

Ensuite, sur un promontoire verdoyant, vous avez le Palacio de Buenavista, siège du quartier général de l’armée : achevé à la fin du XVIIIᵉ siècle, c’est l’édifice le plus ancien de la place. Il fut avant, la résidence des ducs d’Alba pendant une vingtaine d’année, mais au décès de la célèbre duchesse, amie intime des toréros et amante présumée de Goya, il fut habité par d’illustres politiques ou gouverneurs de la ville, dont le général Juan Prim qui fut assassiné précisément dans l’une de ses pièces.

Le palais de la Banco de España a été construit par le roi Alphonse XII à la fin du XIXᵉ et agrandi à trois occasions, la dernière ayant eu lieu il y a quelques années. De nombreuses œuvres d’art se trouvent à l’intérieur, dont des portraits de rois et de membres de la noblesse peints par Goya, ainsi que la célèbre « Camara del Oro », qui renferme environ cent tonnes d’or ! Elle se trouve à cinquante mètres sous terre et est protégée par plusieurs portes blindées et par un fossé qui, en cas de besoin, peut se remplir d’eau. Comme si cela ne suffisait pas, un héliport est même caché dans l’une des tours arrières mais il n’a, dit-on, jamais été utilisé !

 

CURIOSITÉ : Je vous raconte une légende mystérieuse sur le palais de Linares. Lorsque le fils du marquis découvrit qu’il était marié avec une demi-sœur, née d’une relation de son père avec une buraliste, il réussit à obtenir du pape l’autorisation de continuer à vivre avec sa femme, mais en menant une vie de chasteté. Le couple incestueux se rendit cependant coupable d’un crime, l’assassinat de leur fille. Il paraît que le fantôme de l’innocente petite Raimunda continue de roder la nuit dans le palais.

Ainsi se termine notre visite à la plaza de Cibeles : MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur