ESCURIAL, VISITE

Longueur Audioguide: 2.50
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

La visite de l’Escurial peut vous prendre un jour entier si vous voulez voir toutes les pièces historiques, les appartements, les édifices sacrés et les riches musées. Mais si vous avez peu de temps, vous pouvez vous limiter à l’église et aux pièces à proximité.

Pour visiter l’intérieur, suivez-moi sur le côté gauche de l’édifice. Votre itinéraire commence par la longue Galerie des batailles, avec des fresques de peintres italiens et des motifs ornementaux à l’ancienne, ainsi que deux batailles victorieuses le long des murs.

De là, déplacez-vous dans le Palais d’été, siège de magnifiques musées. Au premier étage vous pouvez voir le Museo de Pintura/Musée de peinture qui est une pinacothèque de grande qualité avec des tableaux sacrés de l’école vénitienne (Le Titien, Véronèse, Le Tintoret), flamande (des grands maîtres du XVᵉ jusqu’à Rubens et Van Dyck) et naturellement espagnole avec Ribera, Alonso Cano et Zurbarán.

Descendez ensuite au Museo de Arquitectura/Musée d’architecture où vous trouvez des projets et des documents sur l’histoire de cet endroit et où je peux vous montrer le tableau le plus important et le plus controversé de tout l’Escurial.

 

Mettez maintenant sur pause et allez au Martyre de Saint Maurice d’El Greco.

 

Ce chef-d’œuvre d’El Greco fut peint sur commande du roi Philippe II. Avec cette grande composition de quatre mètres et demi sur trois, l’artiste d’origine crétoise qui avait étudié en Italie et s’était transféré depuis peu en Espagne, espérait devenir le peintre officiel de la cour ou, au moins, entrer dans le cercle des fournisseurs du roi. Mais Philippe II lui refusa son œuvre, irrité par les couleurs phosphorescentes et par la dramatique et magique intensité de la scène et de la foule.

Pour comprendre le goût austère de Philippe II, vous devez vous rendre au Palacio voisin pour visiter les appartements de la famille royale. Les salles les plus intéressantes sont celles de réception, décorées avec des vues des palais impériaux, des cartes géographiques de l’immense empire Habsbourg et des tableaux de batailles. Le dernier appartement au deuxième étage, est celui habité par Philippe II jusqu’à sa mort. Comme vous le remarquerez tout suite, le troisième étage, meublé et décoré au XVIIIᵉ pour les Bourbons, est beaucoup plus riche en décorations, mobilier et confort.

 

CURIOSITÉ : Philippe II mourut à l’Escurial en 1598 à seulement 61 ans : il était tellement religieux qu’il avait fait stratégiquement placé son lit de manière à pouvoir assister jusqu’à la fin aux fonctions célébrées dans l’église.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur