GRAN VÍA, CERCLE DES BEAUX ARTS

Longueur Audioguide: 2.07
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Face à l’église de San José, que vous pouvez reconnaître à ses briques apparentes et à la statue de la Madonna del Carmen en haut de la façade, vous ne pouvez pas ne pas remarquer une construction très curieuse, composée de blocs de différentes de tailles, comme une sorte de Lego. Il s’agit du Círculo de Bellas Artes, qui se trouve au croisement des deux rues emblématiques de Madrid, la Gran Vía et la rue Alcalá.

Construit dans les années vingt du siècle dernier, le bâtiment du Círculo de Bellas Artes a fait l’objet de fortes polémiques, avant même qu’il ne soit construit, en raison de son style vraiment très original. Aujourd’hui, cependant, ces murs linéaires et sévères dans un style floral qui gênaient les citoyens les plus conservateurs se distinguent fièrement parmi les bâtiments environnants au style plus uniforme.

Sur la partie supérieure de la façade, vous pouvez reconnaître la déesse grecque Minerve, lance à la main et casque sur la tête, flanquée de l’animal pour elle sacré, la chouette. La déesse de la sagesse veille sur cette glorieuse institution culturelle, fondée à la fin du XIXᵉ siècle et dédiée à l’art dans toutes ses expressions. Dans ses cinq étages, le club promeut différentes activités : il y a même une station de radio. L’historique Salon de Bal et l’imposante Salle des Colonnes hébergent des événements sociaux, comme le Bal masqué du Carnaval.

À l’entrée principale, qui se trouve dans la calle Marqués de Riera, vous pouvez acheter des billets pour l’un des nombreux événements au programme ou pour monter à l’« azotea », la terrasse du septième étage : ici, à côté de Minerve, vous profiterez du splendide panorama. La cafétéria historique est, en revanche, appelée « la pecera », c’est-à-dire l’aquarium, pour la hauteur de ses fenêtres, avec la vue sur la calle Alcalá.

 

CURIOSITÉ : Parmi les étudiants du Círculo, au début du XXᵉ siècle, il y avait aussi Pablo Picasso. À l’origine, le théâtre de l’institut avait une scène tellement étroite que les acteurs ne pouvaient se déplacer que latéralement !

Ainsi se termine notre visite de la Gran Vía à Madrid : MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur