GRAN VÍA, PREMIER TRONÇON

Longueur Audioguide: 2.24
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la Gran Vía.

La Gran Vía est l’un des quartiers les plus typiques de Madrid !

L’idée d’une Gran Vía, c’est-à-dire d’une « Grande Rue » reliant les nouveaux quartiers est de la capitale avec les quartiers ouest, en évitant les rues étroites et chaotiques du centre, est née au milieu du XIXᵉ siècle, mais ce ne fut qu’au début du siècle suivant que le projet prévoyant de transformer Madrid en une ville moderne, cosmopolite et européenne a été finalement approuvé.

Et c’est ainsi que le 4 avril 1910, le roi Alphonse XIII, accompagné de son épouse et d’autres membres de la famille royale, donna le premier coup de pioche à ce que l’on appelle « la maison du prêtre », située à côté de l’actuelle église de San José : ce fut le premier des nombreux bâtiments à avoir été rasés au sol en l’espace de près de quarante ans, pour faire place à la nouvelle rue.

Vous pourrez suivre l’évolution architecturale de la Gran Vía simplement en la parcourant. En effet, le tronçon initial se caractérise par des constructions de la première moitié du XXᵉ siècle en style Art Nouveau, tandis que la partie finale est dominée par le style rationaliste : les derniers immeubles sont presque des gratte-ciels.

Vous pouvez commencer par l’Edificio Metropolis, qui sépare la Gran Vía et la calle Alcalá, vous le reconnaissez à la victoire ailée qui se dresse sur le dôme. Ensuite, il y a l’Edificio Grassy, doté de deux tours circulaires qui se superposent, de tailles différentes. Il prend son nom de la célèbre bijouterie, mais il comprend également un Musée de la Montre raffiné avec plus de cinq cents pièces, du XVIᵉ au XXᵉ siècle.

Mettez maintenant sur pause et allez au n° 2 de la Gran Vía.

Au n° 2 se trouve l’Edificio de La Gran Peña, autrefois le siège du Grand Cercle militaire, et aujourd'hui occupé par une hôtel-boutique avec une terrasse panoramique. D’ailleurs, de nombreux palais historiques hébergent aujourd’hui des hôtels avec des terrasses panoramiques et de spectaculaires piscines découvertes.

CURIOSITÉ : Vous vous rappelez le film comique « Femmes au bord de la crise de nerfs » ? La terrasse de l’appartement où se déroule cette histoire compliquée avait justement une vue sur la Gran Vía.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur