MARCHÉ DU RASTRO, Introduction

Longueur Audioguide: 3.07
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Claudia, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite du Marché du Rastro de Madrid.

Le Marché du Rastro est l’un des endroits les plus pittoresques de la ville ! Le marché aux puces historique de Madrid est présent tous les dimanches et les jours fériés autour de la populaire Plaza de Cascorro, le cœur du quartier très animé de Lavapiés.

Pour ne pas vous perdre dans la confusion du marché, je vous suggère d’utiliser la statue du soldat Eloy Gonzalo au centre de la place comme point de repère.

Le Marché du Rastro a inspiré beaucoup de très grands écrivains espagnols comme Lope de Vega, Tirso de Molina, Cervantes et Calderón de la Barca. Le nom Rastro c’est-à-dire, « bande » est vraiment macabre : il se réfère à la traînée de sang que les animaux laissaient sur le sol après avoir été égorgés dans un abattoir voisin. Le commerce de la viande et celui, proche, du cuir et des peaux étaient, précisément, le noyau initial de ce marché, comme le rappelle sa rue principale bordée d’arbres, dénommée Ribera de Curtidores, ce qui signifie rive des tanneurs.

Imaginez que le marché a plus de 3 000 stands autorisés où, avec de la chance et de l’habileté, vous pourrez trouver un objet de valeur à un prix défiant toute concurrence.

Inattendue, au milieu de tant de confusion, la calle Fray Ceferino González, surnommée « calle de los pájaros »//« rue des oiseaux », spécialisée dans la vente de volatiles : ici le bruit de fond est beaucoup plus agréable ! Si vous descendez la rue principale, vous trouverez sur la gauche, au croisement avec la calle Rodas, l’arche d’entrée aux « Galerías Picquer ».

Mettez maintenant sur pause et allez aux Galerías Picquer.

Vous êtes maintenant à l’entrée des Galerías Picquer, une galerie commerciale construite dans les années cinquante. Il y a soixante-dix boutiques d’antiquaires réputées, réparties sur deux étages autour d’une jolie cour intérieure. Mais si vous voulez les regarder correctement, je vous suggère de revenir ici en semaine, lorsque la tranquillité reprend ses droits après le vacarme du Rastro.

CURIOSITÉ : Si vous vous demandez qui était le soldat Eloy Gonzalo à qui est dédiée à la statue de la Plaza de Cascorro, sachez qu’il a combattu pendant la guerre d’Espagne contre les États-Unis à Cuba. Le bidon qu’il tient à la main est rempli d’essence et lui, seul, en rampant dissimulé sous des branches et des feuilles, l’utilisa pour faire sauter un dépôt de munitions ennemi.

Ainsi se termine notre visite du Marché du Rastro de Madrid : MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur