PALAIS ROYAL, ARMURERIE

Longueur Audioguide: 2.27
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Vous pouvez considérer la collection d’armes comme faisant partie intégrante de la visite du Palais Royal, dont elle occupe une aile latérale, même si l’entrée se trouve sur la place devant le palais.

Vous ne devez pas imaginer un musée poussiéreux avec des reliques militaires : de nombreuses armes exposées ici sont d’extraordinaires œuvres d’art comme, par exemple, les pièces de très grande beauté réalisées au cours du XVIᵉ siècle par des maîtres armuriers de Milan.

Vous pouvez admirer l’une des plus anciennes, des plus riches et des plus complètes collections au monde d’armes de taille et d’armes à feu. Les origines de la collection remontent à Charles Quint qui donna des conditions précises dans son testament pour la conservation des armes et des armures après sa mort, en 1558.

Vous serez certainement attiré par les reconstructions complètes d’armures de fantassins et de cavaliers : mais une visite plus attentive vous fera découvrir l’évolution des armes au cours des siècles. La section la plus riche est celle de la fin du XVᵉ qui est l’époque où les « rois catholiques » Ferdinand et Isabelle (grands-parents de Charles VI), ont vaincu les « maures » qui gouvernaient le royaume arabe de Grenade en Andalousie dans le sud de l’Espagne. Ici vous pouvez comparer directement les armes des chrétiens et celles des musulmans.

Même la section du XVIᵉ siècle, consacrée à Charles Quint et à son fils Philippe II est remplie de choses intéressantes. Par exemple, la cuirasse portée par Charles Quint à la bataille de Muehlberg en 1547, que vous aurez peut-être déjà vu représentée avec beaucoup de précision dans le célèbre tableau du Titien au Prado. Vous voyez ici comment les armures sont passées petit à petit d’un indispensable instrument de défense personnelle à des objets artistiques, réalisés selon des techniques raffinées d’orfèvrerie, surtout par des spécialistes italiens et allemands. Parmi les pièces les plus fascinantes, vous verrez la tente du roi de France François Ier, battu par l’armée espagnole à la bataille de Pavie, les habits de l’amiral turc Ali Paşa, tombé à la bataille navale de Lépante et les armes de guerre d’un seigneur japonais, données au roi Philippe II à la fin du XVIᵉ siècle.

 

CURIOSITÉ : Si vous visitez le Palais Royal le premier mercredi du mois, vous pourrez assister à la pittoresque Relève de la Garde. Elle commence par la fanfare qui joue des morceaux célèbres puis, une heure après, c’est le défilé des lanciers, hallebardiers, fusiliers, pièces d’artillerie et chars de munitions. Au total 400 personnes et 100 chevaux, le tout avec l’uniforme de l’époque !

Ainsi se termine notre visite du Palais Royal de Madrid : MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

 

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur