PALAIS ROYAL, FINITION INTÉRIEURS

Longueur Audioguide: 2.04
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

 

Votre visite continue au premier étage du Palais Royal avec l’Appartement du roi Charles III, composé de quatre pièces bien conservées dans leur mobilier d’origine du XVIIIᵉ. Dans la petite salle et dans l’antichambre, vous pouvez admirer deux plafonds peints par Anton Raphael Mengs, peintre d’origine allemande mais formé à Rome, représentant précoce d’un néo-classicisme cultivé et rigoureux qui s’oppose à la fantaisie bizarre rococo de Tiepolo. Vous verrez également des bustes en marbre romains et plusieurs portraits de Goya, pour finir avec la Chambre à coucher du roi.

Ces salles offrent de nombreux motifs d’intérêt : après la fabuleuse Salle de porcelaine, recouverte de petits carreaux des manufactures royales, vous trouvez la somptueuse Salle à manger de gala, aux murs décorés de tapisserie du XVIᵉ siècle et au plafond embelli d’importantes fresques. Dans les deux salles voisines vous resterez stupéfait par les collections d’argenterie et de vaisselle en céramique et en porcelaine, avec des services composés de nombreux plats du XVIIIᵉ et XIXᵉ. Ne manquez surtout pas le « service des paysages » composé de plus de 600 pièces, chacune représentant un paysage différent !

Avant de prendre la galerie qui vous porte vers la sortie, n’oubliez pas la Chapelle royale, l’une des premières pièces réalisées dans le palais. Elle est protégée par une coupole et décorée de colonnes en marbre noir et de fresques. Au-dessus du maître-autel, vous voyez une œuvre de Francisco Bayeu, le peintre qui deviendra le beau-père de Goya. Dans la chapelle, vous pouvez également passer en revue une importante collection d’instruments à corde du mythique Stradivarius.

Maintenant que votre visite est presque finie, vous aurez sans doute remarquez qu’il n’y a pas beaucoup de tableaux importants dans le Palais Royal, à part les fresques du XVIIIᵉ : vous ne devez pas oublier que les peintures les plus prestigieuses ont été rassemblées au Prado. Seule la collection d’armes anciennes est restée au Palais Royal et je vous conseille vivement d’aller la visiter.

 

CURIOSITÉ : Rien que les salles du Palais Royal que l’on peut visiter contiennent déjà à elles seules plus de 600 horloges anciennes. Imaginez la vie du pauvre horloger qui devait quotidiennement les remonter, les synchroniser et, parfois, les réparer !

 

 

 

 

 

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur