PLAZA MAYOR, VISITE EXTERNE

Longueur Audioguide: 2.38
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

La Plaza Mayor est entourée d’arcades, de pinacles, de mansardes, de toits d’ardoise et, comme vous le voyez, également d’un grand nombre de balcons. Ne perdez pas de temps à les compter : il y en a 237. Pourquoi autant ? La raison est historique : à l’époque de la monarchie des Habsbourg, au XVIᵉ et XVIIᵉ siècle, les balcons étaient vendus ou loués aux autorités. En effet, à partir de ces points de vue exceptionnels, on pouvait assister à différents spectacles qui se déroulaient sur la place : fêtes populaires, corridas, processions, béatifications et « Autos de Fé » dramatiques, ces exécutions capitales qui avaient lieu après la condamnation prononcée par les tribunaux de l’Inquisition.

Parmi les bâtiments de la Plaza Mayor, vos yeux seront immédiatement attirés par les fresques ornant la façade de la« Casa de la Panaderia », la maison de la boulangerie. Ce bâtiment date de la fin du XVIᵉ, mais il a été plusieurs fois reconstruit au cours des siècles, et il s’appelle ainsi parce qu’il abritait autrefois au rez-de-chaussée, la « tahona pública», une sorte de boulangerie destinée aux pauvres. Aujourd’hui sa « Salle des Colonnes » est le siège de l’Office central du Tourisme de Madrid.

Sous les arcades de la Plaza Mayor, en plus des nombreux cafés, restaurants et lieux de distraction, un marché philatélique et numismatique pittoresque et renommé s’installe tous les dimanches matin et au mois de décembre, la belle enceinte est occupée par le classique marché de Noël où l’on vend de tout : des sapins aux crèches en passant par la mousse pour les décorations, les masques et les perruques.

Mettez maintenant sur une pause et allez devant l’Arc de Cuchilleros.

Vous êtes maintenant dans la partie sud-ouest de la place, à l’Arc de Cuchilleros qui s’appelle ainsi parce qu’il accède à la rue où se trouvaient autrefois les magasins de couteliers.

Après avoir descendu les marches raides de l’Escalerilla de Piedra, le petit escalier en pierre, tournez à droite et observez la hauteur et l’inclinaison des murs des maisons qui donnent sur la Calle Cava de San Miguel en contrefort du côté ouest de la place.  

CURIOSITÉ : Le « Sobrino de Botin » se trouve dans la Calle Cuchilleros. Il est entré dans le Guiness des records car c’est le restaurant le plus vieux au monde : il existe depuis près de trois siècles !

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur