PUERTA DEL SOL ET CALLE ARENAL, Puerta Del Sol 2

Longueur Audioguide: 2.32
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Juste au centre de la place, entre les deux fontaines, vous pouvez voir la statue récente de Charles III de Bourbon à cheval. Prenez exemple sur ce roi et dirigez votre regard vers le bâtiment en briques rouges devant vous. Il s’agit de la Casa de Correos, qui remonte à la seconde moitié du XVIIIᵉ et qui est actuellement le siège de la présidence de la Région de Madrid. Si vous êtes à Madrid pour la fin de l’année, ne manquez pas de célébrer le Nouvel An devant ce bâtiment ! En effet, des centaines de milliers de personnes se réunissent ici dans la nuit du 31 décembre pour accomplir le rituel du raisin qui consiste à manger un grain de raisin à chacun des douze coups de minuit de l’horloge construite dans la tour centrale.

À propos de traditions madrilènes : à gauche, presque au coin de la rue Alcalá, vous pouvez voir un groupe de statues en bronze et en pierre représentant un ours rampant et un arbousier. C’est le célèbre « oso y madroño », le symbole de Madrid, et vous le retrouvez sur toutes les cartes postales.

Dirigez-vous maintenant vers la « Casa de Correos » et vous piétinerez un espace chargé d’histoire. C’est ici qu’au début du XIXᵉ siècle débuta la révolte contre les Français, étouffée en un jour après les fusillades dramatiquement représentées dans le célèbre tableau de Goya au Prado. Toujours ici, en 1912, le président du gouvernement a été assassiné. En 1931, on proclama la première République, et il y a quelques années les « Indignados » installèrent leur campement, guidés par le leader du parti de « Podemos », Pablo Iglesias.

Maintenant, baissez les yeux et cherchez sur le trottoir près de la sortie de la station de métro, une plaque indiquant le kilomètre zéro de Madrid. Il s’agit du point géographique exact d’où l’on part pour calculer les kilomètres des six principales « carreteras », les autoroutes espagnoles qui partent de la capitale.

Continuez de ce côté, en passant devant l’entrée de la Casa de Correos, et dirigez-vous vers la célèbre rue Mayor en face de vous : c’est la route qui traverse toute l’ancienne Madrid.

CURIOSITÉ : Saviez-vous pourquoi la Puerta del Sol s’appelle ainsi ? Au XVIᵉ siècle, beaucoup de comuneros, des gens pauvres et affamés, entraient de ce côté-ci de la ville. Pour les arrêter, on a construit une sorte de forteresse sur laquelle était peint un grand soleil orienté vers l’est, précisément comme le lever du soleil.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur