MUSEUM OF MODERN ART, Demoiselles D'avignon Picasso

Longueur Audioguide: 2.58
français langue: français

Achevée en 1907 après des dizaines de dessins, de brouillons, d'études d'ensemble et de figures, le grand tableau intitulé Les Demoiselles d’Avignon est le premier véritable chef-d'œuvre de Picasso. Une œuvre clé, qui marque la fin de l'époque de la peinture traditionnelle et le début de l'art moderne. Le peintre espagnol, qui avait 26 ans à l'époque, propose une image brute et anguleuse, où est accentuée la décomposition des silhouettes humaines et des objets, et lance la révolution expressive qu'est le cubisme.

 

Picasso vivait alors à Paris, dans une maison-atelier sur la butte Montmartre, et avait connu lors des années précédentes deux périodes, l'une bleue et l'autre rose, appelées ainsi en raison des couleurs dominantes de ses toiles.

Une série d'évènements caractérise ce bouleversement du style du jeune peintre : l'influence des sculptures archéologiques et africaines présentes dans les musées et les galeries d'art parisiennes, l'amitié et la rivalité avec Matisse et la visite d'une rétrospective de Cézanne, qui venait de mourir et qui était alors peu connu.

 

Cette grande toile carrée représentant cinq femmes nues est la synthèse qu'en a fait Picasso. Conscient du caractère innovant de cette composition, il gardera pendant quelques temps son tableau tourné face au mur de son atelier, ne le montrant qu'à ses amis.

La femme à gauche rappelle l'art de l'Égypte ancienne, les deux au centre sont inspirées des tableaux du Greco et des séries de Baigneurs de Cézanne, et les deux silhouettes à droite sont fortement marquées par l'influence de l'art premier de l'Océanie et de l'Afrique subsaharienne, et en particulier des masques tribaux. 

 

L'arrière-plan semble se détacher totalement de la réalité : ici, pas d'espace naturel, mais une dimension idéale, dans laquelle l'artiste peut exprimer librement la force de sa créativité. Picasso fait ici l'expérience de la peinture simultanée pour la première fois, en montrant ses personnages sous différentes perspectives. De la femme accroupie dans l'angle inférieur droit, la plus cubiste de toute la composition, on voit en effet le nez de profil et le visage de face, une partie du sein et son dos.

 

Curiosité : le titre ne fait pas directement référence à la ville du sud de la France, mais dérive du fait que les cinq filles représentées ici sont des prostituées de la calle de Avinyò (Avignon) à Barcelone.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur