MADELEINE, ÉGLISE INTÉRIEUR

Longueur Audioguide: 2.31
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

 

L’intérieur de la Madeleine offre une vue surprenante. On dirait un voyage dans le temps. L’église, qui se présente à l’extérieur sous un style néo-classique carré et rigoureux, semble retrouver à l’intérieur ses origines baroques. En passant par les portes imposantes de bronze réalisées au milieu du XIXe siècle et décorées avec des scènes des Dix commandements, vous entrez dans un espace unique, vaste et richement décoré, couvert de trois coupoles successives et recouvert de stuc, de sculptures, de peintures et des mosaïques. Ses dimensions sont impressionnantes : l’église a plus de 100 mètres de long, 43 de large et 30 de haut.

L’intérieur de la Madeleine fut décoré pendant la période de la Restauration, après 1815, dans un climat de ferveur religieuse renouvelée. Vous pouvez voir ici le plus grand chantier de construction de l’architecture religieuse de la première moitié du XIXe siècle, auquel ont participé les meilleurs artistes français de l’époque.

Parmi les plus importantes œuvres d’art, regardez la voûte semi-circulaire à l’arrière de l’église avec la grande fresque de Jules Ziegler nommée L’Histoire du christianisme, qui représente Jésus parmi les apôtres et divers personnages historiques, y compris, au milieu, Napoléon Bonaparte, vêtu du manteau impérial et accompagné de son aigle symbolique.

Sur l’autel principal, devant un beau groupe de colonnes cannelées disposées en demi-cercle, vous pouvez admirer un grand groupe de marbre représentant Marie-Madeleine, la sainte à laquelle l’église est dédiée, alors qu’elle est portée au ciel par des anges robustes mais très gracieux.

Plus important encore pour l’histoire de la sculpture sacrée du XIXe siècle, le groupe de marbre Le Baptême du Christ, sculpté par François Rude, qui se trouve dans l’atrium de l’église.

 

CURIOSITÉS : avant de sortir, admirez l’immense orgue dans le mur d’entrée. Comme je l’ai déjà dit, c’est Camille Saint-Saëns, l’un des plus grands compositeurs français de la seconde moitié du XIXe siècle, qui s’exerça sur ses touches pendant vingt ans. Ses concerts étaient considérés comme des événements à surprise, étant donné que l’organiste avait l’habitude d’improviser sans jamais suivre un programme établi à l’avance.

Ainsi se termine notre visite de la place et de l’église de la Madeleine. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

 

 

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur