MONTMARTRE, INTRODUCTION

Longueur Audioguide: 2.24
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnelle et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de Montmartre.

Montmartre est l'un des plus beaux endroits de Paris !

Ici vous pouvez respirer l'atmosphère du monde bohème en vous promenant dans les rues escarpées et étroites de la Butte, autre nom de la colline.

Vous devez savoir que même Montmartre a des racines celtiques et son nom vient du latin signifiant la « montagne des martyrs », en mémoire des chrétiens martyrisés, dont Saint-Denis, premier évêque de Paris : en effet, à l'époque romaine, le lieu était utilisé pour les exécutions capitales.

La population du quartier augmenta de manière significative à partir du XVIIIe siècle, lorsque de nombreux ouvriers s'y installèrent car les maisons y coûtaient moins cher et étaient plus proches des usines au pied de la colline. En 1860, Montmartre, jusqu'alors municipalité indépendante, a été intégrée à la ville dont elle est devenue le dix-huitième arrondissement.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, son caractère commence à changer : autrefois quartier périphérique et populaire, avec des jardins et des usines, elle devint le centre de la vie nocturne, avec des clubs où l'on danse et s'amuse. Parmi les innovations les plus agréables de la Belle Époque parisienne, il y a certainement celui du « temps libre », le droit aux loisirs pour toutes les classes sociales.

A la fin du XIXe siècle, Paris est devenu une immense scène, offrant des spectacles de toutes sortes et pour tous les goûts : outre l'opéra traditionnel, c'est la naissance du cinéma des frères Lumière, les salles de danse sont toujours pleines, ainsi que des théâtres et des clubs où se produisent chansonniers et danseuses. De spectacles qui se renouvellent sans cesse, qui surprennent avec la désinvolture provocante de ses danseuses de cancan déchaînées.

Au XXe siècle, le quartier perd finalement son âme ouvrière et devient un lieu presque mythique, prisé des écrivains et des artistes. Picasso et Braque, par exemple, ouvrent leur atelier dans un ancien lavoir transformé.

 

CURIOSITÉ : Deux lieux historiques de Montmartre portent le nom de « moulins ». Le premier est le Moulin de la Galette, le café doté d'un espace en plein air pour les danses populaires du dimanche, se trouvait sur le site d'un moulin où l'on meulait la farine. Le second est le Moulin Rouge, Un moulin « factice », sans autre fonction que de signaler de façon unique une enseigne rencontrant un succès énorme.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur