MUSÉE DU LOUVRE, David Le Serment Des Horaces Aile Denon Salle 75

Longueur Audioguide: 2.33
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Jacques Louis David est la figure dominante de la peinture de son temps. Avec un style à la clarté exemplaire, presque deux générations de peintres français du XVII et du XVIIIe siècles sont liés à son enseignement. Il était né à Paris au milieu du XVIIIe siècle et avait longtemps étudié en Italie, où il était resté très impressionné par les œuvres de Raphaël et les témoignages de la culture grecque et latine. Ces expériences le poussèrent alors à rejoindre les idéaux esthétiques et stylistiques du néo-classicisme, dont il deviendra l'un des maîtres incontestés.

L'oeuvre appelée Le serment des Horaces que vous regardez maintenant, fut son premier chef-d'œuvre, réalisé à l'âge de 36 ans lors de son deuxième séjour à Rome; Il lui avait été commandé par le roi Louis XVI et fut exposé avec succès au « Salon », la célèbre exposition d'artistes académiques qui avait eu lieu au Louvre, où elle est exposée depuis.

Sur cette toile qui fera longtemps office de modèle pour la peinture historique, David nous présente un épisode célèbre de l'histoire romaine, un duel à mort de trois frères d'un côté et trois autres frères, de l'autre, de manière telle à éveiller des sentiments d'actualité, comme la concorde et la passion politique. Il faut noter également l'attitude différente des hommes guerriers et femmes-épouses. Au centre de la scène, vous pouvez voir le père des Horaces qui soulève trois épées d'un geste solennel et énergique; ses lèvres entrouvertes vous permettent de comprendre qu'il vient de demander à ses enfants de prononcer le fameux serment « Rome ou la mort » avant la lutte contre les Curiaces qui décidera de l'issue de la guerre entre Rome et Albalonga.

Les trois Horaces sont à gauche du tableau, alignés, les jambes écartées et le bras droit étendu, signe de détermination et de volonté. Du côté droit, vous pouvez voir combien l'atmosphère est différente : Ici, la mère des Horaces couvre de son voile ses deux plus jeunes enfants, tandis que sa fille Camille, les bras pendants, repose sa tête sur celle de sa sœur Sabine, épouse de l'aîné des frères Horaces.

 

CURIOSITÉ : Le plus drôle est de penser que cette peinture de David fut commandée par le roi Louis XVI, mais devint plus tard un symbole de la Révolution française ! L'artiste était peu cohérent avec ses choix politiques : il réalisa aussi une esquisse célèbre de Marie-Antoinette sur le chariot la menant à la guillotine.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur