NOTRE-DAME, Façade

Longueur Audioguide: 2.33
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Et maintenant que vous connaissez son histoire, votre visite de la cathédrale débute par la façade ouest, la principale, l’une des plus belles d’Europe. Comme la plupart des vieilles églises de Paris, Notre-Dame respecte également l’orientation traditionnelle, avec la façade tournée vers l’ouest et l’arrière vers l’est, afin que le maître-autel soit le premier à recevoir la lumière de l’aube.

La cathédrale est un modèle exemplaire d’art gothique, d’une cohérence stylistique extraordinaire et d’une harmonie parfaite même si, comme je vous l’ai déjà dit, la construction a duré presque deux siècles. Vous remarquez que le charme vient en grande partie de la pierre claire qui donne de la luminosité à tout l’ensemble. Notez également les ingénieux stratagèmes structuraux, comme les arcs-boutants et les contreforts qui non seulement rendent l’édifice plus haut et léger, mais contribuent également considérablement à sa beauté, surtout dans sa partie arrière.

Les deux tours carrées jumelles couronnées de terrasses, qui font de la façade un souvenir inoubliable, font 69 mètres de haut.

Imaginez maintenant que la cathédrale est une grande page de pierre à lire de bas en haut, en montant de la terre vers le ciel et en ayant toujours comme fil conducteur le personnage de Marie, à qui elle est dédiée.

Des trois portails finement sculptés que vous trouvez en bas, le plus ancien est celui à votre droite, dédié à Sainte-Anne, la mère de Marie. Celui central est dédié au Jugement Dernier et fut modifié au XVIIIe siècle pour faciliter le passage des cortèges royaux. Le portail de gauche, enfin, est dédié à l’Assomption de la Vierge.

Au-dessus, vous voyez la Galerie des Rois, avec les 28 statues des rois de Judée restaurées au XIXe après que les originaux aient été décapités et démolis pendant la Révolution.

Toujours plus haut, au centre de la façade, vous voyez la rosace circulaire qui éclaire l’intérieur.

Au sommet des tours, vous pouvez arriver à distinguer également les fameuses gargouilles, ces statues monstrueuses ou diaboliques qui ont déchaîné l’imagination des cinéastes et qui sont toujours l’un des sujets préférés des photographes. Elles ont, en réalité, une simple fonction utilitaire qui est de faire écouler l’eau de pluie qui sort de leur bouche.

 

CURIOSITÉ : Vous pouvez voir plusieurs originaux des têtes des statues des rois de l’Ancien Testament qui avaient été détruites pendant la Révolution française exposées au Musée de Cluny. Savez-vous comment elles ont été retrouvées ? En les repêchant au fond de la Seine !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur