NOTRE-DAME, Intérieur

Longueur Audioguide: 2.53
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Et maintenant vous pouvez finalement entrer dans la cathédrale de Notre-Dame.

Ne vous inquiétez pas si vous entendez un léger bourdonnement : Notre-Dame est toujours remplie de visiteurs et même les fréquents rappels des haut-parleurs ne parviennent pas à obtenir le silence. Mais après avoir surmonté l’impact auditif - et peut-être même quelques bousculades - vous ne pourrez que rester admiratif devant l’harmonie architecturale de ce monument.

Avec ses 5 nefs traversées par un double couloir horizontal derrière le maître-autel, cette cathédrale grandiose mesure 130 mètres de long, 48 de large et 35 de haut, et peut accueillir plus de 6 000 personnes ! Admirez les arcs gothiques élancés soutenus par des piliers, ainsi que l’élégante galerie de fenêtres à trois ouvertures qui longe la partie centrale et se poursuit autour du chœur. En dépit des restaurations du XIXe siècle, l’architecture intérieure vous transmet un sentiment de grande pureté : après avoir observé l’effet général, allez au fond et profitez de l’occasion pour visiter les nombreuses chapelles latérales.

À part les magnifiques vitraux gothiques des grandes rosaces latérales et les transennes latérales sculptées du chœur, il n’y a pas beaucoup d’œuvres médiévales à Notre-Dame. Les grands tableaux, français et italiens, sont tout au plus du XVIIe, et les superbes sculptures, près du maître-autel, ne dépassent pas le XVIIIe. Je vous signale les rois Louis XIII et Louis XIV en prière et le groupe en marbre de la Pietà. Les sièges en bois du chœur sont eux aussi du XVIIIe siècle.

Dans la sacristie, vous pouvez visiter le Trésor de Notre-Dame, où vous verrez des objets liturgiques, des vêtements sacerdotaux et de précieuses reliques, comme un Clou saint et un fragment de la Croix provenant de la Sainte-Chapelle et amené ici par Saint Louis.

La plus importante est la Couronne Sacréequi aurait été mise sur la tête du Christ avant la crucifixion : elle est conservée dans une chapelle au fond, dans une châsse qui n’est exposée au public qu’en de rares occasions seulement.

Les objets du trésor sont relativement récents car les orfèvreries sacrées furent pillées pendant la Révolution.

Avant de partir, jetez un coup d’œil à l’orgue situé contre la façade : il remonte à la seconde moitié du XIXe et se compose de 8 000 tuyaux, 110 registres et 5 claviers.

 

CURIOSITÉ : Si en visitant la sacristie vous entendez par hasard un bourdonnement bizarre, ne vous inquiétez pas : son toit héberge depuis le printemps 2013 une ruche d’abeilles, installée et gérée par un apiculteur de renom. C’est vraiment le cas de dire... un miel divin !

Ainsi se termine notre visite de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur