PLACE DES VOSGES, PREMIÈRE PARTIE

Longueur Audioguide: 2.36
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la Place des Vosges.

Forte de plus de quatre cents ans d’histoire, la Place des Vosges est la plus ancienne place de Paris !

Ouverte dans le quartier sophistiqué, cultivé et confidentiel du Marais, ce chef-d’œuvre architectural et urbain est par sa forme caractéristique le modèle de la Place Royale très répandu au XVIIe siècle en France et dans d’autres pays européens. Ses arcades abritent aujourd’hui des galeries d’art, des boutiques d’antiquités, des cafés et des restaurants qui ont contribué à lui donner un second souffle, après plusieurs dizaines d’années où seuls des entrepôts et des magasins l’animaient.

Je vous suggère d’y entrer de façon majestueuse par l’un des deux accès à la base des Pavillons du Roi et de la Reine, qui en fait n’ont jamais été habités par aucun monarque, avant de vous diriger vers le jardin central, créé à la fin du XVIIe siècle.

Au centre, vous pourrez admirer la Statue équestre de Louis XIII, reconstruite au début du XIXe siècle, selon l’original que le cardinal de Richelieu avait fait relever, et démolie pendant la Révolution française.

Le piédestal du monument est l’un des meilleurs points de vue de la place, à moins que la vue ne soit entravée par des branches des arbres ; dans ce cas, je vous suggère de vous rapprocher de l’une des quatre fontaines symétriques des coins de l’espace vert.

Sans doute la vue du centre vous permet de tirer le meilleur parti de ce complexe architectural harmonieux et parfaitement carré, formé par neuf blocs identiques. Des arcades profondes, et dans chacun des trois étages avec combles, vous pouvez voir quatre fenêtres revêtues de calcaire blanc alternant avec de la brique rouge, contrastant volontairement avec l’ardoise gris-bleu des toits. La seule exception sont les deux pavillons royaux, qui sont un peu plus élevés et font saillie un peu vers l’intérieur de la place.

 

CURIOSITÉ : Si vous appréciez les références littéraires, n’hésitez pas à revenir ici de nuit pour suivre les traces de l’inspecteur Maigret et retrouvez le lieu du crime de "L’ombre chinoise ", l’un des premiers et plus célèbres des 70 romans policiers de Georges Simenon.

En fait, les ombres qui se profilent sur  le sol ou sur les murs sont vraiment un peu inquiétantes, entre les douces lumières des lanternes pittoresques et des réverbères de cette place si évocatrice !

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur