VERSAILLES, Trianon

Longueur Audioguide: 2.59
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Derrière la Fontaine d’Apollon, après avoir longé sur la droite la première partie du canal, prenez en diagonale l’Allée de la Reinequi vous conduira aux deux charmants Trianon.

Cette partie du parc de Versailles a été réalisée sur le site d’un village, Trianon, qui fut démoli pour faire place aux palais royaux et à un merveilleux jardin botanique.

Vous devez savoir que Louis XIV avait d’abord fait réaliser un pavillon « en porcelaine » décoré dans le style chinois alors en vogue. Mais cette fragile construction donnant rapidement des signes de dégradation, l’architecte Hardouin-Mansart engloba ce qui restait dans un nouveau bâtiment plus vaste dénommé Grand Trianon, ou aussi « Trianon de marbre », car il était recouvert de marbres roses et verts.

Louis XIV suivit personnellement les travaux et il fit également réalisé le long porche d’où vous pouvez profiter de fabuleux aperçus sur les jardins à travers la rangée de colonnes. Les intérieurs ont été restaurés à plusieurs reprises et ne conservent que seulement en partie leur aspect du dix-septième siècle : les décorations ont comme thème récurrent le royaume de la flore et la nature. La pièce la plus intéressante est le Salon des Glaces, qui a été utilisée par le Roi Soleil comme salle du Conseil.

Le jardin du Grand Trianon revêt un style essentiellement dix-huitième, et est surtout liée aux souvenirs de Louis XV et Madame de Pompadour. Ici aussi, comme vous pouvez le voir, les allées et les parterres sont disposés régulièrement, avec des fontaines et des édifices, dont le délicieux Pavillon Français de style rococo.

Comme vous l’aurez remarqué, l’atmosphère des jardins voisins du Petit Trianon est très différente. Ils furent, en effet, réalisés beaucoup plus tard, au début du XIXe, dans le style romantique du parc « pittoresque » : sentiers sinueux, clairières, bois, étangs et groupes d’arbres apparemment « naturels », mais qui suivent en réalité une organisation méticuleuse.

Le palais du Petit Trianon, unique et attrayant, fut réalisé dans la seconde moitié du XVIIIe sur ordre de Madame de Pompadour, la favorite de Louis XV, mais il faut, cependant, savoir qu’il devint plus tard le refuge préféré de Marie-Antoinette.

 

CURIOSITÉ : Au milieu du XVIIIe siècle, lorsque la passion collective pour la floriculture et la botanique était à son apogée, les jardins du Trianon ont compté jusqu’à pas moins de 96 000 espèces végétales différentes, et une quantité astronomique de vases : deux millions !

Les préposés aux jardins représentaient, comme vous pouvez l’imaginer, une petite armée sous les ordres de l’illustre jardinier Jussieu.

 

Ainsi se termine notre visite de Versailles. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur