AGORA, STOA D'ATTALE

Longueur Audioguide: 2.46
français langue: français

La célèbre Stoa d'Attale, l'immense bâtiment à colonnades qui sert de toile de fond à l'Agora monumentale, a été construite entre 159 et 148 avant J.-C. par le roi Attale II de Pergame, en remerciement à la ville où il a grandi. Cependant, ce que vous voyez maintenant est une reconstitution d'archéologues américains réalisée entre 1953 et 1956.

La stoa, à savoir le portique, était une structure architecturale largement utilisée à Athènes, et dans cette même Agora classique, on en trouvait une demi-douzaine. Elles protégeaient du soleil et de la pluie, on y trouvait des boutiques, on s’y retrouvait, on s’y promenait, on y parlait de politique. Malheureusement, il ne reste que quelques vestiges des plus anciennes, mais c’était sous leurs portiques que les philosophes comme Socrate et Platon échangeaient leurs idées avec leurs partisans, et ce fut là que Socrate fut jugé.

Cependant, aucun des portiques de l'Athènes classique ne possédait ces dimensions incroyables : 116 mètres de long, 20 de large, 13 de haut et même deux étages, qui sont typiques de la ville de Pergame, en Jordanie, et de l'époque hellénistique. Toutefois, les stoas classiques mélangeaient souvent le style dorique et ionique comme c'est le cas ici. 

Chaque étage du bâtiment était composé de deux couloirs et de vingt et une pièces qui longeaient le mur ouest et servaient principalement de magasins. Un peu comme une sorte de marché ou même de centre commercial, qui fonctionna jusqu'en 267 après J.-C., quand il fut détruit par les Hérules, un peuple germanique qui pilla Athènes.

Aujourd'hui, le bâtiment accueille le Musée de l'Agora que je vous recommande absolument car, à travers de nombreux objets, il vous permet de reconstituer l'histoire et la vie de cette place il y a 2 500 ans. Ne manquez pas l'horloge hydraulique, utilisée pour mesurer la longueur des discours des hommes politiques, qui ne sont pas moins bavards qu'à l'heure actuelle, et les ostracons, fragments de terre cuite sur lesquels les membres du tribunal gravaient les noms des citoyens qu'ils proposaient d'exiler.

 

 

Curiosité : Le frère d'Attale II, Eumène II, construisit lui aussi à Athènes une stoa semblable à celle-ci, près du temple de Dionysos, sur le versant de l'Acropole, mais elle fut perdue.

Ainsi se termine notre visite de l’Agora. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur