BASILIQUE DE SAINT-FRANÇOIS, ÉGLISE INFÉRIEURE SIMONE MARTINI

Longueur Audioguide: 3.23
français langue: français

Dans la chapelle de San Martino, vous pouvez voir l'œuvre d'un autre artiste de Sienne : le très raffiné Simone Martini, concurrent de Pietro Lorenzetti. C'est à lui que l'on doit le cycle de fresques le plus précieux de toute la basilique, réalisé vers 1320. Faites courir votre regard sur l'ensemble des tableaux : vous serez émerveillés par l'élégance et le raffinement qu'ils délivrent, à tel point que vous pourriez avoir la sensation d'être dans une cour royale plutôt que dans l'église des « pauvres ».

Regardez ensuite les scènes une à une : je vais vous signaler quelques détails pour chacune d'entre elles.

Dans San Martino e il povero, les boucles de la crinière du cheval semblent être peignées par un coiffeur expert ;

Dans le lit représenté dans le Sogno, la lumière glisse sur la couverture à carreaux et, à ses pieds, se trouve un grand coffre pour les objets précieux ;

Dans Investitura a cavaliere, admirez l'expression inspirée et les vêtements du groupe de musiciens et des fauconniers ;

Dans Consegna delle armi, amusez-vous de la concentration incroyable dont font preuve les ennemis postés derrière les montagnes ;

Dans Meditazione, observez l'espace lumineux et le clerc qui, avec beaucoup de douceur, secoue l'évêque qui semble endormi ;

Dans Messa miracolosa, la nappe candide est ornée de décors turcs précieux ;

Dans Miracolo del fanciullo, admirez l'expression perplexe de l'homme au grand couvre-chef bleu ;

Dans la fresque de la Morte, observez l'incroyable détail de la tête du diacre penchée sur le saint ; enfin, dans la peinture appelée Esequie, attardez-vous sur l'intérieur de l'église gothique, avec ses fenêtres ornées de petites colonnes et de remplages.

Simone est un peintre sensible. Il est fasciné par le monde qui l'entoure, qu'il trouve merveilleux, et aime en découvrir et raconter les détails, avec une curiosité insatiable.

 

Curiosité : Observez à nouveau San Martino e il povero. Vous aurez peut-être remarqué quelque chose de difficilement compréhensible dans le ciel au-dessus de la tête du cheval. Mais de quoi s'agit-il ? Vous devrez vous habituer à vous poser beaucoup de questions... Dans ce cas, il s'agit d'une deuxième tête de saint Martin. Mais que fait-elle ici ? Voici l'explication : dans un premier temps, Martini avait peint le saint à droite, puis a changé d'avis et l'a placé là où vous le voyez maintenant. Il l'avait bien entendu couvert du même bleu que le ciel, mais la couleur s'est estompée, et la tête est réapparue.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur