PLACE DE LA COMMUNE, Temple De Minerve

Longueur Audioguide: 2.53
français langue: français

À droite de la Tour, les six colonnes du Temple de Minerve témoignent d’une époque plus ancienne que celle du Moyen-Âge. Il est en effet probable que la Place de la Commune se trouve sur le site du forum, la place la plus importante de la ville romaine, où se tenaient les marchés et les principales activités et où se trouvaient les principaux bâtiments publics, civils et religieux.

Le temple de Minerve est un temple romain classique, construit en marbre blanc sur une base haute, maintenant sous la terre. Les six colonnes de la façade soutiennent un tympan triangulaire et à l'intérieur, une pièce rectangulaire appelée cella abritait la statue de la divinité.

Comme souvent, après la chute de l'Empire romain, le temple a été transformé en église, si bien qu'aujourd'hui encore, il s'appelle Sainte-Marie sur la Minerve. Il appartenait aux moines bénédictins, qui y tenaient des boutiques et des habitations et qui y construisirent une petite église, qui fut plus tard le siège de la municipalité et ensuite une prison. Enfin, au XVIe siècle, il a été de nouveau transformé en église, celle que vous voyez aujourd'hui. Vous devez savoir qu'à l'époque romaine, Minerve était la déesse de la sagesse et que Notre-Dame, mère du Christ, représente la sagesse chrétienne. Une admirable continuité entre le paganisme et le christianisme !

L'intérieur a été transformé entre le XVIIe et le XVIIIe siècle selon les goûts baroques.

Devant ce bâtiment, peut-être vous sentez-vous un peu comme Goethe, le plus illustre des voyageurs qui, au dix-huitième siècle, venaient du nord pour découvrir les merveilles de l'Italie. Goethe, devant le temple, était ému d'avoir devant ses yeux un monument de l'antiquité encore complet. Et nul doute que vous serez également surpris de découvrir un bâtiment parfaitement préservé construit il y a plus de deux mille ans ! Mais vous serez d'autant plus étonné que, de son séjour à Assise, Goethe ne se souvient que de ce temple, sans dire un seul mot de la Basilique de Saint François et des fresques de Giotto.

Vous comprenez donc qu'au XVIIIe siècle l'art médiéval, c'est-à-dire le roman et le gothique, était peu apprécié parce qu'il était considéré comme imparfait et primitif. Pensez à quel point les goûts changent avec le temps !

 

CURIOSITÉ : Dans la fresque de Giotto L'hommage d'un simple dans la Basilique de Saint François, vous pouvez voir le temple représenté avec les grilles de la fenêtre, car à l'époque il était utilisé comme prison !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur