DUOMO, Baptistère - Extérieur

Longueur Audioguide: 2.51
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

La grande coupole du Duomo est le symbole architectural de Florence dans le monde entier : mais pour les Florentins, depuis Dante, le monument qui résume l'identité de la ville est certainement le Baptistère. Le bâtiment octogonal qui se trouve devant vous, construit sur des fondations romaines, isolé et bien visible de tous les côtés, est un modèle rigoureusement géométrique, empreint de rationalité et de beauté à l'état brut.

Bien qu'il soit beaucoup plus ancien, le Baptistère se présente à vous aujourd'hui tel qu'il était à l'époque romane, entre 1000 et 1200.

Ces dernières années, il a été entièrement nettoyé et restauré, et brille désormais comme un bijou. Comme vous pouvez le voir, il a une couverture pyramidale, et la projection que vous voyez sur le côté opposé par rapport au Duomo a été ajouté au début du XIIIe s. au niveau de l'espace intérieur occupé par l'autel. Toutes les façades sont divisées en trois bandes horizontales, et le revêtement de plaques de marbres blancs et verts, purement géométriques, est un véritable chef-d'œuvre de décoration authentique qui, d'une part, est lié à la mémoire classique de l'antiquité et, de l'autre, deviendra le point de départ et de référence pour la Renaissance toscane à venir.

Comme vous pouvez le voir, le Baptistère a trois portails monumentaux, fermés par de belles portes en bronze à double battant : les statues et les portes sont des copies très précises, tandis que les originaux sont exposés d'une manière extraordinairement suggestive dans le Musée du Duomo, derrière la cathédrale.

La porte est, qui se trouve en face du Duomo, est la plus célèbre et fut appelée la « Porte du Paradis » par Michel-Ange. Je vous suggère de regarder tranquillement, un par un, ses dix panneaux en bronze doré, représentant des épisodes de l'Ancien Testament, présentés dans les grands bâtiments représentés en perspective. Ils sont l'œuvre du grand sculpteur et orfèvre Lorenzo Ghiberti, de même que les vingt-huit panneaux de la porte à sa droite, la porte nord, que vous franchirez pour entrer dans le Baptistère. Les deux portes demandèrent à leur auteur plus d'un demi-siècle de travail, à savoir la première moitié du XVe s. La porte la plus ancienne est celle du côté sud, datant de la première moitié du XIVe s.

 

CURIOSITÉ : Si vous allez voir Adam et Ève représentés à la base du cadre de la porte sud, vous verrez un Adam entouré de plantes et d'animaux positifs, mais une Ève portant les attributs des sorcières et, à côté d’elle des plantes hallucinogènes qui servaient à fabriquer la drogue appelée « huile des sorcières » et le vase la contenant.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur