DUOMO, Intérieur Tribune

Longueur Audioguide: 2.56
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

 

Vous êtes arrivé au niveau de la coupole, dans la partie la plus sacrée du Duomo : vous êtes dans un octogone géant de 42 mètres de large, entouré sur les trois côtés, comme les pétales d’une fleur, par les tribunes conçues par Arnolfo di Cambio. Chaque tribune contient cinq chapelles. Le sol de la tribune de gauche présente une plaque qui marque l’endroit où frappent les rayons du soleil le jour du solstice d’été, en passant par un trou dans la coupole. La chapelle située à l’extrémité de la tribune centrale abrite les reliques de saint Zénobe, évêque de Florence à l’époque de l’Empire romain.

L’espace situé sous le dôme remonte artistiquement à la seconde moitié du XVIe siècle. Les huit grandes statues que vous voyez contre les piliers représentent autant d’apôtres. La grande fresque du Jugement dernier couvrant l’immense surface de la coupole est de Giorgio Vasari et Federico Zuccari. Pour mieux apprécier la fresque et les vitraux circulaires, conçus par des artistes du XVe siècle tels que Donatello, Paolo Uccello et Ghiberti, je vous suggère de monter sur le balcon en empruntant l’escalier situé au fond à gauche et qui passe entre les deux calottes conçues par Brunelleschi.

Au fond, à gauche et à droite, vous trouverez les deux sacristies : allez voir les superbes portes en terre cuite émaillées de bleu et de blanc. Elles sont l’œuvre de Luca della Robbia. La sacristie de gauche, présentant des armoires habillées de panneaux de bois incrusté, est liée au célèbre épisode historique de la Conjuration des Pazzi. Pour tenter de renverser la famille Médicis au pouvoir, un groupe d’hommes alliés à la famille Pazzi attaqua en 1478 Laurent le Magnifique et son frère Julien alors qu’ils assistaient à la messe. Julien mourut sous les coups de couteau, alors que Laurent ne fut que légèrement blessé, et se réfugia dans cette sacristie.

Pour terminer la visite de l’intérieur de la cathédrale, revenez en arrière, vers la façade, et empruntez les escaliers qui descendent vers la zone intéressante des fouilles archéologiques de la très ancienne église de Santa Reparata, datant du IVe siècle après J.-C. Un parcours intéressant sur des passerelles souterraines vous guidera au cœur des vestiges architecturaux et des fragments de sculptures.

 

CURIOSITÉ : Le corps de l’évêque saint Zénobe fut déplacé de San Lorenzo jusqu’ici, à l’époque où l’église de Santa Reparata existait encore. À cette occasion, la dépouille mortelle toucha un vieil orme tout sec qui immédiatement se mit à fleurir Pour commémorer ce miracle, il a été érigé une colonne commémorative que vous pouvez encore voir aujourd’hui.

 

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur