ORSANMICHELE, Église

Longueur Audioguide: 2.25
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite d'Orsanmichele.

Orsanmichele est l'une des églises les plus artistiquement importantes de Florence !

L'impressionnant bâtiment d'origine gothique à trois niveaux en face de vous est à mi-chemin entre la Piazza del Duomo et la Piazza della Signoria, donc entre les deux places qui, depuis le Moyen Age, sont le siège du pouvoir religieux et du pouvoir du gouvernement à Florence. Orné au rez-de-chaussée de grandes fenêtres à trois arcades richement décorées et dans les étages supérieurs de fenêtres élancées à deux arcades, Orsanmichele est un musée de sculpture monumentale inattendu, au cœur d'un quartier animé médiéval.

Considérez que l'importance de cette église est principalement due au fait qu'elle est le fruit de la collaboration entre les guildes médiévales, qui voulaient contribuer au développement culturel de la ville avec une activité de mécénat artistique intense.

Vous devez savoir que l'histoire complexe et fascinante de ce bâtiment commença il y a au moins 1 300 ans par la construction d'une petite église appelée Orsanmichele, abréviation de « San Michele in Orto », qui fut ensuite démolie au milieu du XIVe s. pour construire une loggia couverte destinée au marché des céréales. Ce bâtiment commercial devint rapidement un important lieu de culte, car une image de la Vierge miraculeuse avait été peinte sur l'un des piliers.

En 1304, un incendie endommagea le bâtiment et détruisit la fresque, et dans la seconde moitié du XIVe s., il fut décidé d'obturer les arcades du rez-de-chaussée et de transformer à nouveau la loggia en église. Orsanmichele a été ainsi formée dans l'espace rectangulaire formé par la fermeture de la loggia.

Dans l'intérieur de l'église, vous pouvez admirer un tabernacle en marbre avec la table qui remplaça la fresque miraculeuse de la Vierge, une Vierge à l'Enfant avec des anges, réalisée au milieu du XIVe s., juste avant le déclenchement de l'épidémie de peste noire à laquelle seule la moitié des Florentins échappèrent.

 

CURIOSITÉ : Orsanmichele conserve encore une curieuse trace de son ancienne fonction de marché des céréales. Si vous regardez les deux premiers piliers, vous verrez d'étranges trous : ils sont reliés aux étages supérieurs par un conduit : les boulangers s'y rendaient avec leurs sacs et les remplissaient avec le blé versé d'en haut.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur