PALAIS PITTI, TRÉSOR DES GRANDS-DUCS - MEZZANINE

Longueur Audioguide: 3.05
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

En montant un escalier privé, vous arrivez dans la mezzanine. Dans ces treize salles plus intimes, presque « secrètes », vous aurez l’impression d’entrer dans un écrin de richesse fabuleuse avec des matériaux précieux qui brillent dans les vitrines, des meubles luxueux décorés avec des panneaux de pierres précieuses, des plafonds ornés avec magnificence de fresques. Ici aussi, les objets sont divisés par classes de matériaux, travaillés avec un art incomparable.

Dans la collection de bijoux gravés, de petits bustes et de bas-reliefs en or, d’émaux et de pierres précieuses, je vous signale une belle plaque ovale représentant la Place de la Signoria. Les vitrines débordent de magnificence et de fantaisie sans limites : les statuettes et les automates réalisés par des orfèvres allemands du XVIe et du XVIIe siècle vous intrigueront aussi.

Vous découvrez ensuite une étonnante collection d’argenterie religieuse allemande allant du XVe au XIXe siècle : il s‘agit du trésor que le grand-Duc Ferdinand III de Lorraine rapporta à Florence lors de son retour en 1815 après le Congrès de Vienne. Ne manquez pas notamment l’autel portatif en argent doré et nacre.

Mais la partie du musée qui va probablement vous surprendre le plus est celle consacrée aux objets exotiques non européens. La passion des Médicis pour les curiosités lointaines a également donné naissance à Florence à un important musée d’anthropologie et a contribué à la présence d’arbres et de fleurs de tous les continents dans l’ancien jardin botanique. Ici, vous pourrez admirer des vases en céramique d’Extrême-Orient, des coquilles de l’océan Pacifique, des cornes de rhinocéros d’Afrique et même des vêtements pour la liturgie catholique en plumes d’oiseaux, selon la technique aztèque, réalisés par des artistes mexicains pendant la première moitié du XVIe.

Après la collection de porcelaines chinoises et japonaises, vous trouverez dans les dernières salles, une sélection de bijoux contemporains en or, platine, cuivre et acier, ainsi qu’une collection de plus d’une centaine de miniatures du XVIIIe et XIXe siècle. La collection de 58 moulages de plateaux d’argent que le cardinal Lazzaro Pallavicini offrait chaque année aux  Médicis à partir de 1680, est un véritable régal. Malheureusement, les précieux originaux ont été perdus et ces moulages en plâtre, qui ont été pris pour en faire des copies en céramique, sont tout ce qui reste.

 

CURIOSITÉ : Les minuscules personnages du Trésor des Grands-Ducs, réalisés en matériaux précieux, de la Grèce antique à la Rome antique, font partie d’un art tout à fait particulier. Imaginez que cette collection de statuettes est considérée comme la plus important au monde !

Ainsi se termine notre visite du Palais Pitti à Florence. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur