SAINT-ESPRIT, Intérieur

Longueur Audioguide: 2.50
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Contrairement à son extérieur, à la fois simple et linéaire, l'intérieur du Saint-Esprit vous séduit par sa complexité, dans laquelle les éléments architecturaux semblent prendre un rythme presque musical. Son plan est celui d'une basilique, en forme de croix, divisé en trois nefs de trente et une merveilleuses colonnes d'un seul tenant, qui font également le tour de l'autel, comme une rivière de pierre qui attire irrésistiblement le regard.

Même si l'église est très grande, avec près de cent mètres de long, l'élégance des proportions définies par Brunelleschi vous transmet un grand sentiment d'harmonie. Comme à Santa Croce, on retrouve l'alternance élégante entre les plâtres légers et les éléments architecturaux en pierre grise. En vous promenant le long des murs latéraux, vous remarquerez que les autels sont insérés dans des niches aux courbes gracieuses.

L'intérieur vous apparaît également très lumineux, grâce aux grandes fenêtres en plein cintre et aux arcs qui sont particulièrement fins : au-dessus des chapiteaux des colonnes, en fait, Brunelleschi insère un élément en dé, qui donne un nouvel élan aux arcades. Le grand vitrail de la fenêtre circulaire dans la façade est inspiré d'un dessin de Pietro Perugino.

Si vous vous tournez vers l'autel principal, vous vous rendrez compte qu'il n'est pas vraiment assorti à l'ensemble. Pourtant, il s'agit d'une œuvre remarquable de marqueterie de marbres de couleur, avec son grand baldaquin ajouré, réalisé vers la fin du XVIe s. dans des formes qui anticipent le baroque.

L'église Santo Spirito abrite un ensemble remarquable d'œuvres d'art. La partie la plus précieuse sont les retables qui se trouvent dans le transept gauche, à l'arrière de l'église près de l'autel principal. Ils sont l'œuvre de plusieurs peintres florentins de la seconde moitié du XVe s., conservés dans leur cadre en bois sculpté et doré d'origine, comme prévu par le projet homogène de Brunelleschi.

Les sculptures du XIVe et XVe s. réalisées par des maîtres tels que Rossellini, Sansovino et Buontalenti, présentes dans diverses parties de la grande église, sont particulièrement remarquables.

Sur le côté gauche, vous avez accès à deux grandes pièces : un vestibule recouvert d'un riche plafond à caissons et la sacristie octogonale couverte par un Duomo.

 

CURIOSITÉ : C'est dans l'église  Santo Spirito que se déroule la fameuse scène des funérailles dans le film « Mes chers amis » du grand réalisateur Mario Monicelli.

Ainsi se termine notre visite à la Basilique Santo Spirito de Florence. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur