SAN LORENZO, EXTÉRIEUR

Longueur Audioguide: 2.42
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Christophe, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite, la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui  pour la visite de la Basilique de San Lorenzo. 

San Lorenzo est un ensemble artistique et architectural parmi les plus animés de Florence !

L'église se dresse sur une grande esplanade dotée de marches, sur la place derrière le Palais Médicis. Face à la façade brute, on peut voir le monument du XVIe s. au condottiere Jean des Bandes Noires représenté assis, mais il sera un peu difficile de remarquer la statue dans la confusion du marché des vêtements et des accessoires qui bourdonne sur la place.

Vous êtes sur le point de visiter un grand ensemble de la Renaissance, mais vous devez savoir que la basilique est bien plus ancienne : il s'agit du plus ancien lieu de culte chrétien de Florence, construit sur le quadrilatère des murs romains.

La grande église en forme de croix qui se trouve devant vous date de la première moitié du XVe s. Il fut commandé par la famille Médicis et conçu par le grand Filippo Brunelleschi, auteur de la coupole du Duomo et de l'Ancienne Sacristie, sur la gauche. Le chantier dura longtemps et était inachevé à la mort de l'architecte. Environ un siècle plus tard, la conception de la façade a été confiée à un autre monstre sacré : Michel-Ange. Pour le revêtement, le grand sculpteur aurait voulu utiliser les carrières de marbre de Pietrasanta, mais le pape Léon X de Médicis lui imposa celles de Serravezza, qui n'étaient desservies par aucun axe de communication. Cela fit grimper les coûts, allongea les délais, et au final San Lorenzo resta sans façade, comme vous le voyez maintenant.

Sachez toutefois que dans les années qui ont suivi, Michel-Ange conçut pour Saint-Laurent deux chefs-d'œuvre absolus : la Nouvelle Sacristie, sur le côté opposé de l'église par rapport à celle de Brunelleschi, et à l'intérieur du couvent la Bibliothèque Médicis Laurentienne. Enfin, la coupole recouverte de tuiles rouges que vous voyez derrière l'ensemble est la Chapelle des Principes, construite quelques décennies plus tard.

 

CURIOSITÉ : La Statue de Jean des Bandes Noires, grand condottiere de la famille Médicis, qui est mort jeune, fut transportée de San Lorenzo au Palazzo Vecchio, et, au milieu du XIXe s. remise dans son état d'origine. À cette occasion, un épigramme satirique fut composé : « Messire Jean des Bandes Noires/lassé et fatigué par cette longue chevauchée, descendit de cheval et s’assit ».

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur