SANTA CROCE, Giotto

Longueur Audioguide: 2.58
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Si vous voulez admirer une rétrospective complète de la peinture florentine du XIVe s., il vous suffira de visiter les chapelles au fond de la basilique qui abritent des cycles de fresques, des retables et des sculptures tombales de très grande valeur, grâce au mécénat, mais aussi à la rivalité entre les grandes familles de la ville qui voulait toujours avoir les plus belles œuvres.

Je vous suggère de commencer par les fresques sur la voûte centrale, derrière l'autel principal, représentant les histoires compliquées et légendaires du bois de la Croix du Christ, auquel la la basilique est dédiée.

Malgré la parfaite conservation des fresques, vous devez également voir la Chapelle Bardi et la Chapelle Peruzzi, deux familles de riches financiers du XIVe s. Dans les deux cas, vous pouvez vous plonger dans les merveilleuses fresques de Giotto, l'artiste ayant joué un rôle fondamental pour l'art italien et européen au début du XIVe s.

Dans le climat de la religiosité franciscaine qui invitait à vivre simplement en aimant la nature et en imaginant de scènes de la vie de Jésus et des Saints, comme si elles se situaient dans le présent, Giotto abandonna la tradition médiévale et peint des figures, des architectures et des scènes qui reflètent directement la réalité de son temps. Les fresques de Santa Croce ont été un modèle fondamental pour l’histoire de la peinture Florentine et des artistes toscans tels que Masaccio et Michel-Ange se sont entraînés à les copier, fascinés par la puissante identité corporelle des personnages.

Dans la Chapelle Bardi , vous pourrez admirer les histoires de l'évangéliste Jean ; dans la Chapelle Peruzzi, les moments essentiels de la vie de saint-François. Les cycles de peinture, réalisés par Giotto dans une phase ultime plus mature et raffinée de sa vie, comptent parmi les plus grands chefs-d'œuvre de la peinture européenne du XIVe s. Malheureusement, comme vous le remarquerez, les œuvres ont été endommagées par des revêtements de chaux et des restaurations maladroites.

Si vous avez encore envie de découvrir l'oeuvre de Giotto, vous devez savoir que la peinture qui se trouve sur l'autel de la Chapelle Baroncelli est la sienne, même si elle a été entièrement décorée de fresques par son élève Taddeo Gaddi.

À l'arrière de l'église, vous trouverez un beau portail et un couloir avec de belles portes sculptées qui vous amène à la grande sacristie du XIVe s., également ornée de fresques d'époque. Dans la Chapelle Rinuccini , vous pouvez voir des scènes, réalistes et bien conservées, de la vie de Marie-Madeleine, oeuvre du lombard Giovanni da Milano.

 

CURIOSITÉ : L'habileté de Giotto a inspiré beaucoup d'histoires, je vais vous en raconter une : dans sa jeunesse, alors qu'il était élève de Cimabue il peint une mouche sur le nez d'un portrait du maître. Cimabue ne s'en rendit pas compte et chercha à chasser la mouche mal-élevée.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur