SANTA CROCE, Place

Longueur Audioguide: 2.57
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Claudia, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite, la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de la basilique Santa Croce.

La basilique de Santa Croce est l’un des lieux les plus beaux et les plus célèbres de Florence !

Le puissant édifice gothique que vous voyez devant vous est essentiel pour l’architecture, la peinture et la sculpture : il s’agit du plus grand complexe franciscain qui comprend la basilique et le couvent de Santa Croce. Il est situé à l’extrémité opposée du centre historique de Florence par rapport à son « jumeau », le couvent dominicain Santa Maria Novella.

La grande place rectangulaire où vous vous trouvez est éclairée par la façade en marbre blanc de l’église. Cette place correspond à une intervention urbaine importante réalisée à la fin de XIIIe siècle pour étendre la ville hors des murailles d’enceinte romaines. Malheureusement, en raison de sa proximité avec la rivière, le bâtiment fut endommagé de façon spectaculaire lors de l’inondation de novembre 1966, lorsque la crue de l’Arno submergea le centre historique de Florence, causant de terribles dommages au patrimoine artistique.

La Place de Santa Croce a un aspect vif et populaire en raison des palais et des maisons de différentes hauteurs. Le côté droit, vers l’Arno, est plus homogène : le bâtiment que vous voyez au centre avec sa façade décorée de fresques est le Palais de l’Antella. Les fresques du XVIIe siècle sont l’œuvre de plusieurs peintres florentins.

Devant la façade de l’église, vous pouvez voir le monument en l’honneur de Dante Alighieri, qui fait partie intégrante des travaux qu’a subis la basilique au XIXe siècle. Des lectures publiques de la « Divine Comédie » sont organisées depuis des siècles à Florence : ces dernières années, le réfectoire abritant la Cène de l’église Santa Croce a été transformé en scène pour la lecture complète, passionnante et passionnée des cent Chants de l’Enfer, du Purgatoire et du Paradis, récités et commentés par Vittorio Sermonti.

 

CURIOSITÉ : Si vous êtes à Florence vers fin juin, ne manquez pas l'occasion de regarder la finale du légendaire « football historique de Florence », un sport à mi-chemin entre le football et le rugby qui se joue au milieu de la place selon des règles datant du XVIe s. Les quatre équipes correspondent aux quartiers de la ville : les « blancs » de Santo Spirito, les « bleus » de Santa Croce, les « rouges » de Santa Maria Novella et les « verts » de San Giovanni. Les matchs sont spectaculaires et assez violents, non seulement du fait de l'enthousiasme des joueurs (appelés « donneurs de coups de pied »), mais aussi pour les cris de ferveur des supporters.

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur