SANTA MARIA NOVELLA, PLACE

Longueur Audioguide: 2.56
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Bonjour, je suis Véronique, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde.

Je vous accompagnerai aujourd’hui pour la visite de l’église et du couvent de Santa Maria Novella.

Santa Maria Novella est l’un des plus grands trésors d’art de Florence !

Le grand couvent dominicain de Santa Maria Novella vous accueille à l’entrée ouest du centre historique de Florence. C’est l’une des références de la ville : non seulement pour son exceptionnelle beauté architecturale et pour les chefs-d’œuvre artistiques qu’elle renferme, mais également parce qu’elle donne son nom à la gare principale, appelée précisément « Santa Maria Novella », qui donne sur la place derrière l’église. En sortant de la gare, vous êtes en face du clocher effilé du XIVe siècle. Si vous prenez, au contraire, le tunnel piétonnier, vous sortirez juste à côté de l’église.

Avant de vous diriger vers l’entrée, qui est située derrière, sur la place de la gare, je vous conseille d’observer l’extérieur de cette splendide église gothique, en commençant par la façade et en continuant le long du côté droit.

Allez donc devant la merveilleuse façade en marbre, et profitez de l’une des plus grandes et des plus belles églises du centre historique, construite au XIVe siècle dans une forme quasiment pentagonale. Elle est presque entièrement fermée à la circulation et son grand espace ouvert, recouvert d’un beau revêtement au sol et de plates-bandes vertes, vous offre une belle étendue pour vous reposer par rapport aux ruelles étroites du centre-ville, toujours bondées de touristes. Les deux obélisques en pierre que vous voyez au centre de la place, soutenus par de sympathiques tortues en bronze, sont de Giambologna qui aimait reproduire les animaux de façon réaliste.

L'église sert également de toile de fond à un cadre urbain très homogène. Au bout, vous avez la façade en portique de l’Hôpital Saint-Paul, édifice raffiné du milieu du XVe siècle, dont je vous signale les beaux bas-reliefs en céramique émaillée d’Andrea della Robbia.

L’épicerie-parfumerie homonyme, la plus ancienne d’Europe, fait également partie de l’ensemble de l’église. Imaginez qu’elle a toujours été ouverte depuis 1612. Dans ses belles salles décorées de fresques, accessibles par Via della Scala, vous pourrez acheter différents produits et déguster des tisanes.

 

CURIOSITÉ : Une liqueur qui s’utilise encore aujourd’hui en pâtisserie était produite depuis le XVIe siècle par les moines de Santa Maria Novella : c’est l’Alchermes.  Elle était considérée à l’époque comme un médicament et les médecins en étaient fous. Sa couleur rouge vient de cochenilles séchées, appelées précisément alquermes en espagnol.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur