MUSÉE CASTROMEDIANO, INTRODUCTION

Longueur Audioguide: 2.26
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde : le musée archéologique Sigismondo Castromediano.

Le musée Castromediano est le plus ancien des Pouilles, et vous conduira dans un voyage à travers les évènements historiques et artistiques de Lecce. Il a été fondé en 1868 par le leccese Sigismondo Castromediano, duc de Cavallino, patriote libéral, hostile au roi de Naples et même républicain.

Figure de l'aristocratie locale la plus éclairée, c'est à lui, archéologue cultivé et érudit, et à sa passion pour l'art et l'histoire, que l'on doit ce musée consacré aux périodes allant de la Préhistoire lointaine au 20e siècle.

Le musée commence par une section dédiée à la Préhistoire dans le Salento, où sont exposés des objets datant d'il y a 80 000 ans, lorsque les hommes habitaient les grottes sur les falaises de la mer.

Le musée accueille une reconstitution virtuelle de la Grotta dei Cervi de Porto Badisco, où des artistes inconnus de l'âge de pierre ont laissé des traces de mains et de mystérieuses peintures rupestres sur les murs. Comme la grotte n'est pas visitable, profitez-en !

Au premier étage, dans un cadre moderne, vous verrez la riche collection de vases produits en Grèce il y a 2500 et achetés par les Apuliens aisés de l'époque pour décorer leurs maisons et leurs tombes.

Vous trouverez aussi le musée topographique. Le matériel disposé en fonction du lieu d'origine vous accompagne à travers l'histoire du Salento, en partant des Messapiens, population des Balkans qui habitait la zone 3000 ans avant J.-C., en passant par les Mycéniens, pour finir par les Romains qui colonisèrent tout le sud de l'Italie.

La partie consacrée au Moyen-Âge vous permet de découvrir à quel point la peinture vénitienne était appréciée des riches acheteurs apuliens au 14e siècle, grâce à de nombreuses œuvres précieuses.

En montant aux étages supérieurs, dans la partie dédiée au baroque, vous verrez des peintures influencées par le célèbre peintre Caravage, ainsi qu'une section moderne dédiée aux artistes du Salento contemporains.

 

Curiosité : Figurez-vous que Castromediano fut emprisonné puis exilé par les Bourbons qui gouvernaient alors l'Italie méridionale, en raison de ses idées révolutionnaires. Mais après l'unification de l'Italie en 1860, il fut élu député au Parlement ! Enfin, de retour à Lecce, il consacra son énergie à l'histoire de sa terre, en lui laissant ce précieux musée.

Téléchargez gratuitement MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur