BASILIQUE SANT’AMBROGIO, Autel D’Or

Longueur Audioguide: 2.23
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

À la fin de la nef centrale vous êtes arrivé dans la partie la plus sacrée de la basilique, sous la coupole octogonale : en face de vous, se trouve une enceinte entourant le maître-autel. Malheureusement, cette partie de l’église a été reconstruite en raison des dégâts subis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais elle conserve encore l’aspect qu’elle avait du temps de Sant’Ambrogio. Au fond, vous voyez une grande mosaïque sur fond d’or qui a été restaurée à plusieurs reprises, mais dont certains endroits ont plus de douze siècles ! Sur le côté droit, le fauteuil de l’évêque est fabriqué en bois sculpté et remonte au XVᵉ siècle.

 

Mais maintenant, préparez-vous pour l’une des œuvres d’art les plus précieuses de la ville. Entouré par quatre très anciennes colonnes de porphyre rouge et sous un baldaquin fastueux avec des décorations en plâtre, vous pourrez admirer le superbe « Autel d’or » C’est l’un des exemples les plus importants de l’art européen du temps de Charlemagne, entre le huitième et neuvième siècle de notre ère.

 

L’autel a été réalisé par un orfèvre d’une extraordinaire habilité dénommé Vuolvinio et, comme vous pouvez le voir, c’est pratiquement un grand coffre en bois entièrement recouvert de feuilles bosselées en or et en argent doré. Chaque face est divisée en panneaux et décorée d’émaux et de pierres précieuses. Sur la face antérieure, vous pouvez admirer des scènes de la vie du Christ et, au centre, se trouve une croix avec les quatre évangélistes et les douze apôtres. Sur les côtés, des anges, des saints et des croix sont représentés. Sur l’arrière, vous pouvez voir des épisodes de la vie de sant’Ambrogio, tandis que les quatre ronds au centre sont occupés par deux archanges et par deux scènes où l’on voit les acteurs principaux du chef-d’œuvre : d’une part, sant’Ambrogio couronnant l’orfèvre qui l’a réalisé, et d’autre part, un évêque présentant le modèle de l’église au saint.

 

CURIOSITÉ : Parmi les panneaux de l’Autel d’or représentant des scènes de la vie de Sant’Ambrogio, il y en a un où l’on voit même les pantoufles du saint sous le lit. Chaque panneau a une inscription en latin avec l’explication de l’épisode : si vous croisez par hasard un prêtre dans les environs, vous pouvez lui demander qu’il vous la traduise !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur