CHÂTEAU DES SFORZA, Musée Sculpture

Longueur Audioguide: 2.36
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Vous êtes au rez-de-chaussée de la Cour Ducale. Ici, de nombreuses collections d’art sont conservées dans les salles de la Rocchetta et dans les sous-sols. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, les parties les plus intéressantes sont les sculptures au rez-de-chaussée et la pinacothèque à l’étage supérieur. Mais vous trouverez également de très belles collections spéciales, comme par exemple les céramiques, l’orfèvrerie et les instruments de musique. Je vous conseille de regarder un plan du musée avant de commencer la visite.

 

En partant du rez-de-chaussée de la Cour Ducale, vous traverserez une série de salons immenses où vous verrez de nombreuses grandes sculptures placées en ordre chronologique à partir des premières années du Christianisme jusqu’à la Renaissance.

Il remonte au 4ème siècle apr. J.-C., lorsque Milan était la capitale de l’Empire romain, un tombeau massif qui a appartenu à un marchand de peaux. Arrêtez-vous ensuite pour regarder la superbe Tête de l’impératrice Teodora. C’est un portrait très rare de l’époque médiévale qui représente l’un des plus célèbres personnages féminins de l’histoire de l’Empire romain d’Orient.

Mettez maintenant sur pause et allez à la chapelle de San Donato.

 

Vous êtes dans la chapelle de San Donato. Parmi les fresques du XVᵉ siècle de cette ancienne chapelle, vous allez voir un véritable chef-d’œuvre : le Mausolée de Bernabò Visconti. Ce monument funèbre est l’une des sculptures les plus importantes de la fin du Moyen Âge italien. On comprend que l’on ne s’amusait pas tous les jours avec ce monsieur : ce fut un seigneur de Milan tyrannique, et vous le voyez ici dans son armure décorée des armoiries de la guivre, en selle sur un robuste cheval de bataille.

Mettez maintenant sur pause et allez à la salle des sculptures romanes.

 

Dans cette salle, vous voyez des sculptures romanes provenant de l’une des portes de la ville. Elles sont particulièrement intéressants car elles célèbrent le retour à l’indépendance de la Ville libre de Milan après les guerres avec l’empereur Frédéric I, dit Barberousse. Soyez attentif car un portrait de l’empereur Barberousse ressemblant presque à une caricature, se trouve ici.

 

CURIOSITÉ : selon une légende, Barberousse ne serait pas mort mais endormi et assis à une table. Sa barbe continue de pousser et elle a déjà fait deux fois le tour de la table. Quand elle aura fait trois tours, l’empereur se réveillera et ce sera le début du Jugement dernier.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur