LA SCALA, Intérieur

Longueur Audioguide: 2.33
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Même si vous ne n’avez pas eu la chance de trouver des billets pour un spectacle, je vous conseille de visiter l’intérieur du théâtre. Allez, tout d'abord, au foyer, ce grand hall intérieur fastueux et de style néo-classique, où vous pouvez passer en revue les bustes des compositeurs et chefs d’orchestre. Si vous arrivez dans l’une des loges, penchez-vous sur la grande salle en fer à cheval, dans les tons rouge et or, laissez-vous envahir par les émotions de l’un des plus extraordinaires théâtres au monde. Avec un peu de chance, vous pourrez également assister à une répétition ! La salle dispose de quatre étages de loges et deux de galeries : la galerie la plus haute, avec les places les moins chères, est le célèbre et redouté « paradis », et c’est ici que se trouve, traditionnellement, le public le plus exigeant, celui prêt à acclamer mais aussi à siffler sans pitié les œuvres et les chanteurs peu appréciés. Au centre de la salle se trouve la grande et somptueuse Loge Royale.

 

Avec l’orchestre et les loges, le théâtre contient environ trois mille spectateurs. La scène a été agrandie une première fois au début du XIXᵉ siècle et remodernisé il y a quelques années. Même si cela ne se remarque pas de l’orchestre, la scène est plus grande que la salle et peut, pour cette raison, accueillir des décors extrêmement complexes. Mettez maintenant sur pause et allez au Musée du théâtre.

 

Si vous aimez la musique et surtout l’opéra, vous trouverez votre bonheur dans le Musée du théâtre ! Dans ce voyage de quatorze salles, vous verrez des vestiges et des instruments de musique ayant appartenu à des compositeurs, à des interprètes et à des gens de théâtre. Je vous signale en particulier la collection de portraits de musiciens, et la section comprenant les objets liés à Giuseppe Verdi. Le musée a été récemment restauré par Pier Luigi Pizzi, metteur en scène, décorateur et costumier dont le nom est lié à de très nombreuses décors et mises en scène d’opéras lyriques.

 

CURIOSITÉ : À la fin du dix-huitième siècle, les loges de la Scala appartenaient aux plus grandes familles de la ville. Chacune pouvait faire tout ce qu’elle voulait pendant les représentations, inviter des amis, manger et même jouer aux cartes en parlant à haute voix. Imaginez un peu comme les chanteurs et les musiciens devaient être contents !

 

Ainsi se termine notre visite au Théâtre à la Scala de Milan : MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur