CHAPELLE SANSEVERO, Christ Voilé

Longueur Audioguide: 2.42
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Raimondo di Sangro voulut décorer les tombes de ses parents, qui se trouvent au fond de la chapelle, de deux statues d’une virtuosité vraiment spectaculaire. Il chercha dans toute l’Italie des artistes capables de réaliser ce qu’il avait en tête.

À gauche, vous voyez la tombe de sa mère, qui est morte quand le prince était enfant. Elle est symbolisée par la statue de la Pudeur, c’est-à-dire une femme enveloppée dans un léger voile semi-transparent : son auteur est l’artiste vénitien Francesco Corradini, spécialisé dans les sculptures avec des voiles, qui réalisa ici son chef-d’œuvre absolu.

Le père du prince, Antonio, mena après la mort de sa jeune femme une vie dissolue, avant de se repentir. C’est pour cela que vous voyez sur sa tombe, devant, la statue d’un homme qui se libère d’un filet : elle symbolise le père qui se repent et se libère de ses péchés. Cette statue spectaculaire appelée Désillusion , est l’œuvre du sculpteur génois Francesco Queirolo.

Mais la statue la plus célèbre parmi toutes celles de la chapelle est le Christ Voilé, que vous voyez au centre. Dans un premier temps le prince di Sangro la commanda au même auteur que celui de la Pudeur, mais le sculpteur vénitien avait désormais plus de quatre-vingts ans et n’était plus en mesure de réaliser une tâche si difficile. Il chargea alors le jeune napolitain Giuseppe Sammartino, qui travaillait dans tous les plus grands chantiers de la Naples du XVIIIe siècle en faisant preuve d’un extraordinaire talent inventif dans les genres les plus variés, des grandes statues jusqu’aux statuettes pour les crèches.

La sculpture représente le Christ descendu de la croix et recouvert par un voile funéraire transparent. Avec une virtuosité incroyable, Sammartino fait affleurer l’anatomie sous les plis du voile, en ajoutant ensuite la couronne d’épines, les pinces et les clous. On a même pensé qu’elle avait été réalisée avec un tissu « pétrifié » grâce aux mélanges chimiques du prince, mais les analyses ont confirmé que le Christ Voilé était une vraie sculpture en marbre, un prodige de virtuosité sans « trucage ». Enfin, au milieu de toutes ces statues très élaborées, la simplicité de la tombe du prince Raimondo, située dans le passage menant à la sacristie, vous surprendra.

 

CURIOSITÉ : Dans la crypte, décorée par un sol avec un dessin en labyrinthe, vous pouvez voir, dans deux niches, deux macabres « machines anatomiques » : un homme et une femme décharnés et séchés, pour voir le système circulatoire.

C’est une patiente reconstruction anatomique faite de fil de fer, de cire et de vrais restes humains !

Ainsi se termine notre visite de la Chapelle Sansevero à Naples. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur