DUOMO, Intérieur

Longueur Audioguide: 2.42
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Entrez maintenant dans la cathédrale et observez sa structure d’un regard : une forme en croix latine, avec trois nefs, fidèle à la position d’origine du quatorzième siècle.

Vous vous rendez compte immédiatement que le Duomo de Naples est un monument riche et stratifié, à découvrir petit à petit et à visiter tranquillement et attentivement pour ne rien perdre de ses nombreux trésors datant de plusieurs époques différentes. Les navettes mesurent 100 mètres de long. Vous pouvez commencer à admirer le plafond, qui est du XVIIᵉ siècle et fait de caissons dorés et sculptés, décoré de peintures de plusieurs artistes. Où que vous regardiez, vous verrez des décorations baroques à profusion. Des fresques, des stucs et des sculptures enveloppent la structure gothique et la rendent pratiquement méconnaissable. Commencez par examiner les peintures sur les murs avec les Apôtres et les Docteurs de l’Église, sans oublier les médaillons de la bande inférieure, représentant les saints patrons de Naples : ce sont toutes des œuvres de l’un des plus grands peintres napolitains du XVIIᵉ, Luca Giordano.

Tournez maintenant le dos au maître-autel et regardez le mur de l’entrée : les sépulcres que vous voyez, reconstruits à la fin du XVIᵉ siècle à la place des originaux du XIVᵉ qui ont été détruits, appartiennent à deux personnages célèbres de l’histoire de la ville : Charles d’Anjou et Charles Martel d’Anjou, roi de Hongrie.

Votre promenade à l’intérieur de la cathédrale commence le long de la nef de droite. Comme vous pouvez le voir, la troisième chapelle constitue en elle-même un grand espace : c’est la Chapelle royale du Trésor de San Gennaro, chef d’œuvre de l’architecture baroque napolitaine. C’est précisément ici que les Napolitains attendent chaque année en retenant leur souffle le miracle de la liquéfaction du sang de leur saint patron. Mais la chapelle est prodigieuse aussi pour la valeur de ses œuvres, à commencer par la grille d’entrée : œuvre, comme le pavement, du grand architecte et sculpteur bergamasque Cosimo Fanzago, un génie du baroque, qui laissa à Naples un nombre impressionnant d’œuvres ; des églises, des palais, des couvents, des flèches, des chapelles, des autels et des statues.

Les armoiries de la ville sculptées sur le sol sont bien visibles à l’entrée de la Chapelle de San Gennaro. Elle a, en effet, depuis son origine, toujours appartenu à la ville de Naples et non pas à l’Église.

 

CURIOSITÉ : La majestueuse grille de la chapelle a une particularité : si vous tapez sur les barres en laiton avec une baguette en métal, chacune émet une note de musique différente. C’est pratiquement comme un grand xylophone, conçu plus pour étonner que pour en jouer : une extravagance typiquement baroque !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur