CATHÉDRALE DE MONREALE, INTÉRIEUR CHAPELLE DU CRUCIFIX

Longueur Audioguide: 2.53
français langue: français

L'étonnante chapelle du Saint Crucifix, construite en 1686 par le puissant archevêque espagnol Giovanni Roano pour en faire son tombeau, est l'un des plus grands trésors du baroque sicilien. L'œuvre commencée par le frère capucin Giovanni da Monreale fut complétée par le grand architecte sicilien Angelo Italia.

Ici, tout est merveilleux, à commencer par le portail richement décoré surmonté d'une dédicace de l'archevêque où vous lirez : À son amour crucifié. Franchissez le seuil : la richesse et la fantaisie du décor vous étourdiront. Le cœur de la chapelle est la Statue du Christ du 15e siècle, insérée dans une composition très raffinée de marbres colorés qui représente l'Arbre de Jessé, c'est-à-dire l'arbre généalogique présumé de Jésus, à gauche duquel on peut voir la statue de l'archevêque agenouillé en prière.

Les couleurs ont aussi une valeur symbolique : le rouge, couleur des passions humaines et du sang du Christ, prévaut dans l'espace de la chapelle, exalté par les magnifiques colonnes, tandis que dans le tabernacle domine le précieux bleu lapis-lazuli, couleur du ciel et de la révélation divine.

Je vous invite à observer avec attention la succession continue des formes et la beauté éblouissante du marbre. Admirez comment l'imagination créative de l'auteur a été capable de transformer des matériaux, des figures symboliques, des personnages historiques et sacrés, et même des inscriptions, en une vision fantastique et absolument unifiée.

Chaque image et chaque portrait de la chapelle est un symbole qui célèbre le sacrifice du Christ sur la croix. Même le sol, malheureusement endommagé, raconte une histoire avec la représentation en marbre incrusté de Jonas avalé par la baleine. La Bible raconte que le prophète Jonas dut se jeter à la mer pour sauver du naufrage le navire sur lequel il voyageait, la tempête qui faisait rage étant en fait voulue par le Seigneur qui était en colère contre lui. En mer, Jonas fut avalé par une baleine qui, après trois jours, le recracha indemne. Cette histoire est interprétée comme une préfiguration de la mort et de la résurrection du Christ en trois jours.

 

Curiosité : En sortant de l'église, au-dessus de l'entrée principale, vous trouverez une mosaïque de la Vierge Odigitria, c'est-à-dire guide des pèlerins. Je vous traduis l'inscription latine ci-dessous adressée à la Vierge : « Priez pour tout le monde, mais surtout travaillez pour le roi ! » Elle doit lui avoir été dictée par Guillaume II… vous ne pensez pas ?

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur