PALAIS DES NORMANDS ET CHAPELLE PALATINE, Salle De Roger

Longueur Audioguide: 2.09
français langue: français

 

La petite Salle de Roger est la plus belle du palais, avec une magnifique décoration normande restée intacte.

La partie inférieure des murs est couverte de plaques de marbre et d'inserts en mosaïque.

Les mosaïques du plafond proviennent de la même époque que la chapelle Palatine, mais elles sont stylistiquement différentes. Bien qu'elles présentent des influences persanes et que l'on peut voir de nombreuses arabesques, on pense qu'elles ont été réalisées par des occidentaux. Elles représentent des arbres et des animaux très stylisés, des créatures fantastiques et des scènes de chasse, sur fond or.

Les paons sont symboles d'éternité et, lorsqu'ils sont représentés en train de boire dans un vase, ils symbolisent le Salut chrétien. Les lions, en revanche, sont symbole de force et de royauté, tandis que les léopards rappellent les animaux exotiques que les souverains gardaient en signe de prestige. Enfin, les scènes de chasse célèbrent le principal loisir des nobles. Le tout donne une atmosphère assez magique.

Les mosaïques de la voûte, avec leurs figures d'animaux réels et fantastiques, s'insère dans un jeu complexe de décors croisés. Elles datent de l'époque de Frédéric II, qui avait comme emblème l'aigle impérial, que vous pouvez voir au centre. L'ensemble rappelle les décors d'une précieuse étoffe orientale.

Prêtez attention au dessin de la table en bronze : il s'agit en réalité de la section d'un arbre pétrifié du 19e siècle.

Parmi les nombreuses salles du Palais, je vous signale le grand Salon d'Hercule utilisé pour les réunions de la cour et transformé au 16e siècle. Vous y trouverez deux magnifiques fresques de 1799 de Giuseppe Velasco, l'Apothéose d'Hercule et les Douze Travaux d'Hercule peints en monochrome, c'est-à-dire avec une seule couleur, pour imiter les bas-reliefs en pierre. Depuis 1947, l'Assemblée régionale de Sicile se réunit dans cette salle.

Ne manquez pas la salle du Trésor de la Tour Pisane. Vous pouvez encore voir, incrustées dans les murs, les amphores où les pièces de monnaie étaient déposées et la grande pierre sur laquelle elles étaient frappées.

 

 

Curiosité : En 1791, l'Observatoire astronomique fut placé au sommet de la Tour Pisane. Son puissant télescope a permis de découvrir Cérès, le plus grand astéroïde du système solaire.

Ainsi se termine notre visite du Palais des Normands. MyWoWo vous remercie et vous donne rendez-vous à une autre merveille du monde !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur