PLACE DES MIRACLES, Tour Penchée

Longueur Audioguide: 2.45
Auteur: STEFANO ZUFFI E DAVIDE TORTORELLA
français langue: français

Haute de 54 mètres, la Tour penchée de Pise est certainement l’un des monuments les plus célèbres au monde, une véritable icône de l’architecture occidentale.

Comme vous pouvez l’imaginer, une partie de sa gloire provient naturellement du fait qu’elle penche, ce qui n’était certainement pas prévu dans le projet initial !

Et pourtant, il faut savoir que le problème de son inclinaison est apparu dès les toutes premières étapes de la construction, qui débuta dans la seconde moitié du XIIᵉ siècle. Les documents parlent d’un premier affaissement du terrain lorsque l’élévation du premier étage venait juste de se terminer, un événement qui, en tout état de cause, n’a pas interrompu les travaux. L’architecte a eu le temps de terminer deux autres étages avant qu’un nouveau tassement du sol ne le contraigne à arrêter la construction, qui ne reprit que seulement à la fin du XIIIᵉ siècle. Les nouveaux architectes cherchèrent également à résoudre le problème de l’inclinaison : si vous regardez attentivement les trois étages les plus hauts, vous remarquerez qu’ils ont une légère courbure dans le sens opposé, donnant au monument un profil caractéristique que nous pourrions définir « en banane ». Les travaux ne purent être considérés comme achevés que seulement à la moitié du XIVᵉ siècle, avec l’ajout de la cage du clocher. L’intérieur, auquel vous pouvez accéder, est constitué d’un escalier en colimaçon de 294 marches.

L’inclinaison est due aux caractéristiques du terrain qui est traversé par des eaux souterraines et qui est composé de couches de matériaux argileux et de dépôts. Même si une célèbre chanson des années trente répétait « Vive la tour de Pise qui penche, qui penche et qui ne s’écroule jamais » environ 8 000 projets ont été proposés au cours des années pour conjurer le danger d’un éventuel effondrement, des plus concrets aux plus fantaisistes et irréalistes. Au cours des deux derniers siècles certains de ces projets ont également été mis en pratique : de l’aspiration de grandes quantités de détritus à l’aide de pompes puissantes, jusqu’à l’application de câbles d'acier et de contrepoids de plomb. Mais les résultats se sont révélés souvent insatisfaisants et parfois même contre-productifs.

Seulement dans les dernières décennies, grâce à un plan d’intervention ambitieux, les experts ont réussi à retrouver l’inclinaison qu’avait la tour il y environ 200 ans, ce qui en assure la stabilité pendant encore au moins trois siècles.

Quoi qu’il en soit, faites-vous toujours photographier en lui donnant une petite poussée vers l’arrière : on ne sait jamais !

CURIOSITÉ : La cage du clocher de la Tour contient pas moins de 7 cloches, dont la plus grande pèse trois tonnes et demi : un problème de plus pour cette pauvre tour déséquilibrée !

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur