PALAIS THUN, Présentation

Longueur Audioguide: 2.10
français langue: français

Bonjour, je suis Thomas, votre guide personnel et, avec MyWoWo, je vous souhaite la bienvenue à la découverte de l’une des merveilles du monde : le palais Thun.

Au milieu des élégants palais vénitiens de Trente, on distingue la façade austère du palais Thun qui accueille aujourd'hui la mairie mais qui, de la deuxième moitié du 15e siècle à 1873, fut la résidence privée de la famille de nobles Thun.

Les premières archives de ce palais historique parlent du regroupement, au 15e  siècle, de certains blocs de maisons médiévales à la suite de leur achat par les comtes Thun, une ancienne famille originaire du Val di Non.

Plus tard, au seizième siècle, Sigismondo Thun donna naissance à un important projet de reconstruction qui a donné au bâtiment sa configuration actuelle, en l'agrandissant sur les côtés. L'articulation de la façade en quatre rangées de fenêtres date de cette période. Auparavant, la façade devait avoir des fenêtres en arc brisé, comme en témoignent  les traces retrouvées lors des travaux de restauration effectués en 1997. C'est à ce moment-là également que fut découverte la peinture à faux bossage qui caractérise aujourd'hui le bâtiment : cette technique particulière imite un type de revêtement mural exécuté avec des pierres qui se chevauchent.

Sur la façade, vous pouvez voir les armoiries de la famille Thun , à la fois sur les angles de la façade et sur le portail datant du 16e siècle.

La dernière phase importante de rénovation architecturale remonte aux années 1830 et a été commandée par le comte Matteo Thun. C'est lors de cette intervention que l'on reconstruisit la grande cour à colonnades, la seule qui puisse être visitée aujourd'hui, et de nombreux intérieurs actuellement occupés par les bureaux de la municipalité.

 

Curiosité : la riche famille des comtes Thun, qui s'appelait autrefois « Tono », possédait trois magnifiques châteaux dans la région de Val di Non, dont certains sont visitables : le Castel Thun, le Castel Bragher et le château Castelfondo. Le plus prestigieux est celui qui tire son nom de la famille et où un membre important de la famille, Sigismondo Thun, surnommé « l'orateur » perdit la vie dans un incendie en 1569.
Vous devez savoir que Sigismondo, pendant le Concile de Trente, était l'ambassadeur de l'empereur autrichien Ferdinand de Habsbourg.

 

Téléchargez MyWoWo, l'application qui vous racontera les plus belles merveilles du monde !

Partagez sur